Coursives 180

Les Nouvelles Coursives sont ici:

Coursives 180 Janvier 2020

En téléchargement, le numéro 180 des Coursives d'Empalot : Janvier - Nouvelle année

Berbère sur le 19 - Hendrik Beikirc ©M.A

Ciné Club de la Diversité

Dans le cadre du Ciné club de la Diversité, Karavan vous propose, à l'Éspace des Diversités, une soirée avec le film marocain d'Aziz Salmy "Larmes de sable" le jeudi 23 janvier à 19h30.

 

Suivi d’un débat sur ce film qui raconte l’histoire cruelle d’une dizaine d’otages du Polisario dans le camp de Tindouf, où ils étaient séquestrés, torturés et humiliés pendant plus de 30 ans. Après leur évasion et retour au Maroc, ils découvrent une réalité sociale différente de celle dont ils ont gardé le souvenir… Continuons-nous à admettre que les droits des hommes et des femmes soient si scandaleusement bafoués sous le faux prétexte de libérer un « peuple » ?

 

En présence du réalisateur, Aziz Salmy, et d’Abdellah Lamani, lui-même ex-otage du Polisario et impliqué dans le film.

 

Synopsis« Larmes de sable » raconte l’histoire des prisonniers civils de Tindouf, qui retrouvent leurs libertés après 30 ans de torture. Le mal est d’autant plus grand que leur ex-bourreau devient parlementaire défenseur des droits humains.

 

Aziz Salmy est né à Meknès au Maroc. Parallèlement à sa formation de comédien auprès de noms prestigieux comme Andréas Voutsinas, Ariane Mnouchkine, Jacques Lecocq, Jean Louis Martin Barbaz ou Pierre Debauche, il met en scène de nombreuses pièces de théâtre avant de se consacrer au cinéma en commençant par être assistant/réalisateur de nombreux metteurs en scènes français et marocains avant de réaliser ses propres films. Par ailleurs, il a fait ses études universitaires à Paris III (Sorbonne Nouvelle) où il obtient un doctorat de théâtre sur le public marocain. Auteur de trois courts métrages, « Déjà vu » en 1999, « Un voyage de trop » en 2001 et « Ayda » en 2003. Il a réalisé aussi trois téléfilms : « Petits secrets », « le manteau de mon père » et « bent Cheikha » ainsi qu’un documentaire pour Aljazira  « محنة هوية »« Le sort d'une identité ». Il a à son actif deux longs métrages: « Amours voilées » et « Larmes de Sable ».

 

Le jeudi 23 janvier à 19h30, entrée libre.

 

À l’Espace des diversités et de la laïcité
38 rue d’Aubuisson 31000 Toulouse, Métro François Verdier 

 

Renseignements au 06 62 70 13 73