Les Nouvelles Coursives sont ici:

Coursives 165 Mai 2018

En téléchargement, le numéro 165 des Coursives d'Empalot : mai - Habitat de demain

Berbère sur le 19 - Hendrik Beikirc ©M.A

Cycle Karavan 2018

Dans le cadre de son action de lutte contre les discriminations, KARAVAN propose plusieurs rendez vous pour débattre, réfléchir, échanger et se questionner.

 

Programme complet ici

 

 

Discrim's 2018

Dans le cadre de son action de lutte contre les discriminations, KARAVAN en collaboration avec la Mairie de Toulouse, propose un temps fort le vendredi 18 mai 2018 avec un dialogue des cultures et des générations.

 

Pour la première fois à Toulouse la pièce de théâtre : « La civilisation, ma mère ».

 

« La Civilisation, ma mère !... » est un monologue théâtral adapté du roman éponyme de Driss Chraïbi par Emilie Malosse. Le spectacle a été mis en scène par Karim Troussi et est interprété par la comédienne marocaine Amal Ayouch. 

 

 Après une vie passée à secouer les archaïsmes de la société, une femme vient de mourir. Au troisième jour de deuil, sa petite fille accueille les gens venus lui dire adieu. En attendant l'arrivée de son père et de son oncle, elle décide de revenir avec les convives sur la vie peu banale de cette grand-mère qui déborde d'imagination et pour qui chaque nouveauté est source de peur mais aussi d'émerveillement...

 

Ce texte n’a pas manqué, par sa profondeur, d'émouvoir l’artiste Amal Ayouch qui souligne que « ce genre d’écrit marocain constitue un travail de mémoire qui fait découvrir aux jeunes leur propre histoire. Des choses qu’ils ne savaient pas sur la réalité de la femme d’hier. »

 

Ce spectacle a été coproduit par la Fondation des Arts Vivants (Casablanca - Maroc), la Compagnie du Jour (Grenoble - France), la compagnie l'Aparté (Casablanca) et l'Institut Français de Casablanca au Maroc.

 

Amal AYOUCH, la comédienne militante

 Comédienne, conteuse et écrivaine, Amal Ayouch est l’une des figures majeures représentatives de la scène culturelle marocaine. Son parcours théâtral témoigne de son amour pour les mots et le texte.


Au cinéma, Amal Ayouch a joué dans de nombreux films où elle a incarné des rôles représentants de multiples facettes du Maroc. Elle est aussi présente dans des productions internationales comme « The Jesus Code » en 2015, « La Française » en 2008 et « Palestina » en 2017. Elle est également marraine de l'Association Solidarité Féminine d’Aïcha Echenna qui s’occupe des mères célibataires rejetées par la société.

 

À 19h30 à l'Espace des Diversités - 38 rue D'Aubuisson Métro F.Verdier ou J.Jaurès - Entrée Libre.

 

**Représentation pour les scolaires le 17 mai Collège M.Berthelot et J.Moulin.