Coursives 181 - Municipales 2020

Les Nouvelles Coursives sont ici:

Coursives 181 février 2020

En téléchargement, le numéro 181 des Coursives d'Empalot : Février - Municipales 2020

Berbère sur le 19 - Hendrik Beikirc ©M.A

Ciné Club de la Diversité

Dans le cadre du Ciné club de la Diversité, Karavan vous propose, à l'Éspace des Diversités, une soirée avec le film de Marielle Duclos "Rajaa, ça veut dire espérance" le jeudi 27 février à 19h30.

 

Suivi d’un débat sur ce film qui montre des hommes venus en France depuis longtemps, séparés de leurs enfants restés au pays. Ils cohabitent dans un foyer de travailleurs migrants. Ils nous confient la complexité d’une paternité à distance et d’une vie entre deux pays. Certains d'entre nous les ont croisés mais beaucoup ne connaissent pas leur épreuve.

 

Avec la participation au débat de la réalisatrice

 

Synopsis: Des hommes venus en France, séparés de leurs enfants restés au pays, cohabitent dans un foyer de travailleurs migrants. Un musicien leur propose de chanter des berceuses qui entreront en résonance avec leurs témoignages sur la complexité d’une paternité à distance. Au loin, la voix d’une fille nous raconte le manque du père et la blessure de la séparation.

 


 

Le jeudi 27 février à 19h30, entrée libre.

 

À l’Espace des diversités et de la laïcité
38 rue d’Aubuisson 31000 Toulouse, Métro François Verdier 

 

Renseignements au 06 62 70 13 73

Théâtre Marocain

Karavan vous propose, à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le lundi 9 mars à 19h30 au Pavillon République du Conseil Départemental de la la Haute-Garonne (1 bld de la Marquette 31090 Toulouse - M° Canal du Midi) une pièce comique inspirée de "Tartuffe" de Molière, avec le Théatre Tensift " Def al-ghafla" (L'invité qui profite de notre intention).

 

Réservation obligatoire avant le 8 mars à Karavan au 05 62 26 56 33 ou au 06 62 70 13 73

 

THÉÂTRE TENSIFT

Installé à Marrakech, « Masrah Tensift » a produit 14 spectacles théâtraux depuis 1997, avec professionnalisme, ayant contribué à l’enrichissement du paysage théâtral marocain.

 

Les artistes Hassan Hamouche et Mohamed El Ouaradi, membres de la troupe, soulignent que le théâtre de « Masrah Tensift » a adopté, dès ses débuts, son projet théâtral, tout en travaillant avec une stratégie collective en acceptant les conditions et le besoin de chaque projet. Le fil conducteur, ont-ils ajouté, qui lie tous les travaux de la troupe réside dans la recherche des relations des compétences actuelles dans la composition du texte dramatique : l’histoire, les événements, les personnages et les attitudes.

 

« DEF AL-GHAFLA » raconte l’histoire de deux soeurs et un frère qui vivent dans la même demeure après le décès de leur père. Saadia, la benjamine, est universitaire. Elle est âgée de 32 ans. Elbatoul, l’aînée, compétente et perfectionniste, est âgée de 55 ans. Saleh, le cadet, jeune homme de 47 ans, possède un bazar et projette de l’agrandir. Le frère et ses soeurs vivent aisément et harmonieusement jusqu’au jour où Saleh ramène un étranger, Abdelmalek, religieux, cupide et nerveux, qui s’évertue à les dominer en essayant de modifier leur vie… 


L’imposteur était sur le point de les asservir tous si la cadette n’avait pas démasqué sa convoitise pour le patrimoine familial. 

 

 

Interprétation: 

Elbatoul : Fadila Benmoussa 

Saadia : Meryem Zaimi 

Abdelmalek : Said Ait Bajja 

Essafi : Adil Abatorab


Fiche Technique : 

Mise en scène : Messaoud Bouhcine

Texte et Direction artistique : Hassan Hammouche

Parole et composition musicale : Mohamed Darhem

Scénographie : Noureddine Ghanjou

Costumes : Sanaa Cheddal

Régie : Rachid Jebbad

Direction de la production et relations publiques : Mohammed El Ouaradi