Une Coursives171

Les Nouvelles Coursives sont ici:

Coursives 171 février 2019

En téléchargement, le numéro 171 des Coursives d'Empalot : Février - Europe

Berbère sur le 19 - Hendrik Beikirc ©M.A

Ciné Club de la Diversité

Dans le cadre du Ciné club de la Diversité, Karavan vous propose, à l'espace des diversités et de la laïcité, une soirée avec avec le film maroco-allemand de Mohamed Nabil "Silence des cellules" le jeudi 28 février 2019 à 19h30

 

 Avec la présence et la participation au débat du réalisateur.

 

Suivi d’un débat sur ce film qui pose des questions provocantes sur le système pénitentiaire et la société marocaine et offre des images et des entretiens émouvants des femmes prisonnières et du personnel pénitentiaire. A l’approche de la journée internationale des droits des femmes, une occasion pour nous rappeler le sort de certaines d’entre elles que la dure précarité a fait condamner à la privation de liberté.

 

 

Synopsis

Qu’est-ce qui se passe avec les femmes détenues aux prisons au Maroc ?

Les murs de béton et du silence cachent un tabou, qui est difficile à lever.

Le réalisateur Mohamed Nabil a fait tout pour pouvoir raconter l’histoire de la prison marocaine au féminin. Après beaucoup de difficultés et deux ans d’attente pour obtenir une autorisation de tournage par les autorités marocaines, il a finalement pu rentrer avec son équipe dans ce monde secret.

Ce film documentaire de 65 minutes est une source d’inspiration, extrêmement émouvante, où les protagonistes ne sont pas seulement définis par leurs crimes, mais par leur vécu et la vérité à travers leurs yeux.

Pour réduire l’indicible dans le « Silence des cellules », le réalisateur a également interviewé des ex-prisonnières. Le film pose des questions provocantes sur le système pénitentiaire et la société au Maroc et offre des images remarquables des détenues et du personnel pénitentiaire.


Mohamed Nabil

est né au Maroc. Après les études en philosophie et pédagogie, il a enseigné à l’école secondaire au Maroc pendant quatre ans avant d’immigrer au Canada en 2001. Il a obtenu des diplômes en journalisme et sciences politiques à Québec et a étudié le cinéma à Montréal. 

En 2005, il a tourné son premier court-métrage au Canada : « Philosophe ». 

Depuis 2006, il vit à Berlin et travaille comme journaliste, artiste et cinéaste. 

En 2009, il a fondé la société de production Mia Paradies Productions, en collaboration avec Eva Leonardi. 

Son premier documentaire, « Rêves de femmes » (2010), un film sur les femmes allemandes convertis à l’islam, a connu beaucoup de succès. 

Le documentaire suivant, « Joyaux de la tristesse » (2013), au sujet des mères célibataires au Maroc est la première partie d’une trilogie des films sur les femmes au Maroc. Il a été montré à plusieurs festivals internationaux autour du monde, ainsi que sur la télévision BBC World arabe. 

Le tout nouveau documentaire « Silent cells » (« Silences des cellules »), sur les femmes détenues dans les prisons marocaines, est la deuxième partie de la trilogie de films sur les femmes au Maroc.

 

Le jeudi 28 février 2019 à 19h30, entrée libre.

À l'Espace des diversités et de la laïcité - 38 rue d'Aubuisson Toulouse

Metro: F.Verdier

 

Renseignements au 06 62 70 13 73