Coursives 185

Les Nouvelles Coursives sont ici:

Coursives 185 septembre 2020

En téléchargement, le numéro 185 des Coursives d'Empalot : Septembre - Rentrée 2020

Foire des Associations 2020

Foire des Assocs et Services Publics

Envie de découvrir les activités proposées par les nombreuses associations d’Empalot ? envie de s’inscrire ?

 

Rendez-vous le samedi 19 septembre 2020 face Centre Social sur la nouvelle place Aline Viadieu pour la Foire des associations et des services publics.


Le foire des associations et des services publics d’Empalot accueillera cette année encore de nombreuses associations, mais également des act- rice-eur-s de la vie publique du quartier.  Chacun d’eux disposera d’un stand d’informations et il sera possible d’y rencontrer celles et ceux qui la font vivre au quotidien. Se renseigner et échanger est le meilleur moyen de trouver l’activité qui correspond à ses attentes et de s'informer sur les missions et projets ainsi que sur les associations du quartier d'Empalot. Des animations gratuites sont prévues, des lots sont à gagner. 


De 9h30 à 13h - Place Aline Viadieu - Métro Empalot

Berbère sur le 19 - Hendrik Beikirc ©M.A

Rentrée 2020

Ciné Club de la Diversité

Dans le cadre du Ciné club de la Diversité, Karavan vous propose, à l'Éspace des Diversités, une soirée avec le film marocain de Mohamed Abderrahman Tazi "À la recherche du mari de ma femme" le jeudi 24 septembre à 19h30.

 

Suivi d’un débat sur ce film qui dénonce des traditions anachroniques avec humour et drôlerie. Un riche bijoutier de l’ancienne Médina de Fès, Hadj Benmoussa, polygame, gère ‘‘harmonieusement’’ l’entente entre ses trois femmes jusqu’au jour où la répudiation de Houda, sa 3ème épouse, jeune et belle, est prononcée 3 fois… A l’intérieur du ryad, l’histoire peut se situer au XIXème siècle, mais à l’extérieur on est en 1993. Le passage de cette société entre ces deux mondes paraît incertain.

 

Avec la participation d’un-e intervenant-e bien informé-e sur le sujet du film.

 

Synopsis: À Fès. Hadj Ben Moussa est l'un des plus riches bijoutiers du souk. Il choie ses trois femmes, qu'il couvre de bijoux. Pourtant, ses rapports avec la plus jeune d'entre elles, Houda, sont difficiles. D'une jalousie maladive, Hadj ne supporte pas qu'un homme porte le regard sur la belle. Aussi, lorsque cette dernière reçoit un simple livreur de moutons dans une tenue jugée indécente, se voit-il contraint de la répudier. A peine a-t-il prononcé la sentence qu'il regrette amèrement sa décision. Mais la loi coranique est intraitable sur le sujet : Hadj ne pourra épouser à nouveau Houda que si un autre homme en fait sa femme et la répudie à son tour...

 


 

Le jeudi 24 septembre à 19h30, entrée libre.

 

À l’Espace des diversités et de la laïcité
38 rue d’Aubuisson 31000 Toulouse, Métro François Verdier 

 

Renseignements au 06 62 70 13 73