Université du Temps Libre - Lille
Saison 2020 2021


Séances spéciales

C'est pratique : vous pouvez aussi consulter notre site internet sur votre smartphone ou votre iPhone !


LILLE MESHS lundi 23 novembre 2020
14h30

La musique au féminin...

Grégory GUEANT

Professeur Agrégé

Wagner meurt en février 1883, laissant inachevé l'écrit "Du féminin dans l'homme"... Quelle est justement la place des femmes dans la musique ? Depuis le Moyen-Age, l'histoire de la musique est jalonnée de grandes compositrices, occultées par une société qui ne laissait de lumière qu'aux hommes. Combien de Fanny Mendelssohn, de Clara Schumann, d'Alma Mahler ? Connaissez-vous Lili Boulanger ou Ginette Keller ? Venez vous émerveiller des œuvres de Louise Farrenc et de Sofia Goubaïdoulina et découvrir les destins de ces femmes courageuses et talentueuses.


LILLE MESHS lundi 14 décembre 2020
14h30

Notre Dame de Paris, Parangon de la pensée française

Jean-Marie CHOQUELLE

architecte et enseignant à l'École nationale supérieure d'architecture et du paysage de Lille.

L’art de France (qualifié de « Gothique » par la Renaissance) trouve une de ses plus belles expressions dans la cathédrale Notre Dame de Paris. Ce style est né à St Denis par la volonté de Suger de développer un art réceptacle et diffuseur de la Lumière venant de Dieu. Il va ensuite s’épanouir grâce aux écoles et universités qui cherchent à rendre « manifeste » la clarté d’organisation des formes, de la structure, de la composition. La pensée française dite « cartésienne » trouve en fait son origine dans les préoccupations rationnelles de ces enseignants et bâtisseurs de cathédrales dont Notre Dame de Paris est une des réalisations les plus accomplies. Rien ne résume mieux l’art français que cet édifice-phare où une logique d’organisation.


LILLE MESHS jeudi 17 décembre 2020
14h30

Melville, Thoreau et les autres, les cinq glorieuses ou la naissance de la littéraire américaine

Didier BOUDET

Journaliste indépendant,chroniqueur littéraire

En l’espace de quelques années (1850 – 1855), une poignée d’écrivains inspirés a donné à l’Amérique les œuvres fondatrices de sa littérature. Ce moment unique dans l’histoire du nouveau continent est considéré comme la déclaration d’indépendance de la pensée américaine posant les jalons des grandes thématiques qui structureront son identité romanesque autour de valeurs fortes : apologie de l’individualisme, fascination pour l’action, tendance à une forme d’introspection non dénuée d’angoisse, en réaction à la solitude générée par les grands espaces à conquérir. Nous verrons dans quelle mesure ces récits fondateurs qui ont structurés en profondeur l’âme d’un peuple et l’histoire d’un pays nous permettent d’en interroger les zones d’ombre.