Université du Temps Libre - Lille
Saison 2019 2020


Conférences

C'est pratique : vous pouvez aussi consulter notre site internet sur votre smartphone ou votre iPhone !


LILLE MESHS

jeudi 14 mai 2020
10h00

Louisette FARENIAUX

Maître de conférence honoraire en étude cinématographique

LA PLACE DES FEMMES CINEASTES Des pionnières à la fin des années soixante-dix :
Mais qu’est-ce qu’elles veulent ?

Le documentaire engagé occupe une place privilégiée durant les années 70. Carole ROUSSOPOULOS accompagne pendant 40ans les luttes féministes, homosexuelles, ouvrières et anti-impérialistes, renouvelant la forme de l’essai. Elle crée le collectif Vidéo Out, co-fonde avec Delphine SEYRIG et Ioana WIEDER le Centre Audiovisuel Simone de BEAUVOIR puis dirige les salles de l’Entrepôt à Paris. Grâce au succès de Pourquoi pas? Coline SERREAU sillonne la France pendant deux années et réalise "Mais qu’est-ce qu’elles veulent?" articulant lutte de classes et lutte de sexes. Les filles de la route du Nord y prennent longuement la parole. Certaines cinéastes font éclater la séparation entre fiction et documentaire. Ainsi, Jeanne DIELMAN, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles, coproduction franco-belge sortie en France en 1976. Interprété par Delphine SEYRIG, le film suit les faits et gestes du quotidien de Jeanne, femme au foyer confrontée à toutes les formes d’aliénation. Au terme de ce petit parcours, nous tenterons une approche de la place des réalisatrices et de leurs regards au début de ce 21ème siècle.