Université du Temps Libre - Lille
Saison 2020 2021


Conférences

C'est pratique : vous pouvez aussi consulter notre site internet sur votre smartphone ou votre iPhone !


LILLE MESHS

jeudi 19 mars 2020
10h00

Louisette FARENIAUX

Maître de conférence honoraire en étude cinématographique

LA PLACE DES FEMMES CINÉASTES - Quand les femmes ont pris la colère

Avec le développement des luttes pour leurs droits et des mouvements féministes, les femmes sont de plus en plus nom¬breuses à s’emparer des caméras. L’apparition des média légers mo¬difie le rapport à la technique et ouvre un champ vierge à explorer. Des collectifs de réalisation et de diffusion se multiplient. Les réalisa¬trices investissent le cinéma com¬mercial, les réseaux indépendants mais aussi le cinéma expérimental. En 1967, Agnès VARDA, Michèle COSTA-GAVRAS, et Marceline LORIDAN participent au film col¬lectif Loin du Vietnam. L’année suivante sort le premier long mé¬trage de Nelly KAPLAN La fiancée du pirate, interdit aux moins de dix-huit ans. La transgression de Marie, personnage principal in¬terprété par Bernadette LAFONT, est à la fois sexuelle et sociale. A partir de 1972, Yannick BEL¬LON va réaliser la plupart de ses longs métrages de fiction. Elle aborde la sexualité au féminin, le couple, le viol, le cancer… Agnès VARDA propose, avec L’une chante, l’autre pas deux portraits de femmes et reconstitue une manifestation de soutien aux militantes du procès de Bobigny. Les films touchent un large public et suscitent de nombreux débats quant à leur traitement.