MUSÉE DES MINÉRAUX ET DES ANCIENNES MINES

 HISTORIQUE DU MUSEE

Je collectionne les minéraux depuis l'age de 10/12 ans;

Ce n'est que très tardivement que j'ai commencé à acheter des minéraux. Il s'est agit essentiellement de feldspaths et de quelques silicates. Mes achats étaient en fait consacrés quasi exclusivement aux cartes postales anciennes sur les mines. Ensuite, j'ai voulu faire le lien entre les cartes postales anciennes de mines et les échantillons trouvés dans ces mines.

Ce n'est qu'à partir de 2000 que j'ai envisagé la création d'un musée d'une part pour pouvoir profiter plus pleinement de ma collection, de très nombreux échantillons étant stockés dans des cartons, et d'autre part pour en faire profiter le plus grand nombre de personnes possibles.

C'est donc à partir de cette date que j'ai réellement commencé à acheter des minéraux pour pouvoir offrir dans le cadre du futur musée plus de variété, ma collection étant concentrée sur certains minéraux et certains gisements.

Parallèlement, j'ai commencé la recherche d'un local pour le futur musée; je recherchais aux environs de Crémieu une usine en pierres qui auariat permis d'offrir une superficie importante et facilement utilisable (plateau de 400m2 par étage, soit 1200m2 pour rez-de-chaussée et deux étages).

Pourquoi Crémieu:

- proximité de Lyon

- proximité des Grottes de la Balme

- Crémieu cité médiévale.

 

La recherche n'avait pas abouti. Le château de Montiracle m'avait été proposé dans une agence sur photos, mais ne n'avait pas séduit : surfaces plus difficilement utilisables avec 3 bâtiments et prix. Ce n'est qu'en étant allé sur place que j'avais été séduit par les possibilités du site, c'est à dire la butte de Montiracle.

 

 

Jean-Claude PEYRIEUX

Créateur du musée