ACCUEIL
Collection Pheno
Revue semestrielle
Série Anthropologie
Série Herméneutique
L'art du comprendre
Philosophie Générale


Série anthropologie phénoménologique et Daseinsanalyse
Coord. Georges Charbonneau




MÉLANCOLIE
PHÉNOMÉNOLOGIE - PSYCHOPATHOLOGIE - PSYCHANALYSE


Sous la direction de Philippe Cabestan, Jeanine Chamond et l'École Française de Daseinsanalyse.

Avec les contributions de Camille Abettan, Jean-Jacques Alrivie, Philippe Cabestan, Jeanine Chamond, Georges Charbonneau, Françoise Dastur, Dorothée Legrand, Pierre Marie, Guy Risbec, Carla Tagliatela.

Que ce soit du côté de la psychanalyse et ses commentaires de Deuil et mélancolie (1917), ou du côté de la psychiatrie phénoménologique, et on pense notamment au livre de Binswanger, Manie et mélancolie (1960), la mélancolie a suscité tout au long du vingtième siècle de très nombreuses publications. Mais un ouvrage, contemporain de ce dernier, se distingue par son ampleur et sa profondeur, et mérite une attention toute particulière. Hubertus Tellenbach publie en 1961 Melancholie : Problemgeschichte, Endogenität, Typologie, Pathogenese, Klinik, ouvrage qui sera traduit quelques années plus tard en français sous le titre La Mélancolie. Comme Karl Jaspers, l’auteur est un psychiatre philosophe ou, comme on voudra, philosophe psychiatre. Il mobilise son immense culture afin de jeter quelques lueurs sur ce trouble étrange, qui suscitait déjà l’étonnement des grecs, et qui frappe encore et toujours certains de nos contemporains. Tout le monde en effet ne semble pas pouvoir sombrer, au sens médical du terme, dans la mélancolie. Reste alors à comprendre dans quelles circonstances certains le deviennent, ce que recouvre la notion de typus melancholicus mais aussi à cerner la souffrance mélancolique. Telle est l’ambition des différentes contributions de ce petit livre qui envisage la mélancolie d’un point de vue aussi bien historique que phénoménologique, psychiatrique et psychanalytique.


ISBN :
978-2-917957-29-5
Prix : 18,30 €




À DESSEIN DE SOI
INTRODUCTION À LA PHILOSOPHIE D’HENRI MALDINEY


Jean-François Rey

L'oeuvre d'Henri Maldiney (1912-2013) s'inscrit et se distingue au sein de la phénoménologie de langue française, se tenant toujours à la croisée de l'anthropologie et de l'esthétique. Philosophe formé à l'école de Husserl et de Heidegger, il a beaucoup appris et collaboré avec les grands psychiatres du courant de l'anthropologie psychiatrique (Ludwig Binswanger, Roland Kuhn, Jacques Schotte). Si son travail le plus connu est sans doute l'esthétique des rythmes, la vie des formes et leur apparition dans l'Ouvert, il est toujours resté un philosophe de l'existence appréhendée par ses crises et ses créations. Au centre de son oeuvre se tient le présent originaire qui ouvre l'avenir : je suis toujours en projet, au-devant de moi-même. Mais l'existence ne se réduit pas à cette anticipation. Plus profondément que le projet qui connote toujours une certaine maîtrise, Maldiney situe le « pathique ». Être passible d'une rencontre, accepter de se laisser surprendre par une oeuvre d'art comme par une personne, c'est cela que Maldiney appelle « transpassibilité ». L'événement d'une rencontre est toujours simultanément un avènement à soi. Dès lors toute la recherche est orientée par la mise à jour de l'Ouvert, son accessibilité comme son obturation dans la psychose.
Cette introduction à la philosophie d'Henri Maldiney insiste sur l'unité d'un travail qui ne cesse de penser ensemble l'art et la folie, ce qu'ils ont à se dire, ce qu'ils ont à nous dire.


ISBN :
978-2-917957-25-7
Prix : 12 €




L'ENGENDREMENT DU CORPS PROPRE
Le point source dans la pensée d'Henri Maldiney


Dominique THOURET

Préface d'Éliane ESCOUBAS

A travers l'analyse d'une trentaine de situations cliniques, cet ouvrage s'efforce d'éclairer l'engendrement du corps propre, phénomène central de l'institution de soi. Le concept d'engendrement du corps propre est inspiré de la pensée d'Henri Maldiney, figure majeure de l'anthropologie philosophique contemporaine. Une nouvelle conception de l'inconscient et de son fonctionnement s'affirme dans cet ouvrage. Les événements qui se nouent dans cet engendrement du corps propre aident à comprendre les grandes manifestations psychosomatiques de l'enfance et de l'adulte. Tout se joue dans la co-originarité du sentir et du se mouvoir. Elle ouvre l'enfant à sa propre ipséité en " l'appelant... accueillant ", un peu en avant de lui-même... à partir de lui-même, dans son rythme même. La parentalité joue un rôle fondamental dans la possibilité de cette co-originarité. L'implication rythmique de la parentalité au plus près du moment pathique du sentir a une portée intégrative et développementale. Entre enfance et parentalité, il s'agit de co-naissance, d'ouverture à l'ouvert. Et inversement. Cet engendrement est " le point source ", créationnel/destructeur, instant et tout temps et le corps propre en garde toujours mémoire. Les perturbations de cet accès au corps propre éclairent toute la psychopathologie, de la mort subite du nourrisson aux ipsarythmies, aux épilepsies, à l'autisme, aux psychoses et autres troubles du développement. Elle implique en premier lieu une parentalité qui n'est pas seulement biologique, mais également culturelle, en particulier médicale, institutionnelle, pédagogique.

Dominique Thouret est médecin, psychiatre et psychanalyste à Lyon. Il est ancien interne de l'hôpital du Vinatier à Bron (69). Il a travaillé avec Henri Maldiney, Salomon Resnik et Herbert Rosenfeld. Son activité se partage entre son cabinet et diverses institutions, entre soins et supervisions. Il anime un séminaire clinique et théorique référé à la pensée d'Henri Maldiney, dans le cadre des activités de l'AIHM (Association Internationale Henry Maldiney). Il a publié de nombreux travaux de psychopathologie dont La parentalité à l'épreuve du deéveloppement de l'enfant (Ereès, Toulouse, 2004).


ISBN :
978-2-917957-18-9
Prix : 18,30 €




L'INACHÈVEMENT D'ÊTRE ET TEMPS
et autres études d'histoire de la phénoménologie


Claude ROMANO



Les études ici réunies abordent certaines questions centrales de la phénoménologie historique : le statut de l'a priori matériel et la critique de l' " anthropologisme " chez Husserl, la conception du monde de la vie dans la Krisis, la théorie de la signification d' inspiration pragmatique élaborée par Karl Bühler et sa proximité avec les remarques consacrées au " discours " par Heidegger à l'époque de Sein und Zeit, l'être-avec heideggérien et la question du solipsisme, la vie et le vivant du point de vue de l'ontologie fondamentale dans ses rapports avec la biologie d'Uexküll, enfin les raisons de l'inachèvement de l'oeuvre maîtresse de Heidegger. Le souci principal qui les anime est celui de mettre au jour des jonctions ignorées ou mal connues entre les auteurs du corpus phénoménologique et, parfois, entre ces auteurs et leurs précurseurs (Hume) ou des penseurs issus d'autres traditions (Wittgenstein, Sellars). A travers ces dialogues souvent à peine esquissés ou même virtuels, il s'agit de contribuer à une histoire de la phénoménologie conçue avant tout comme histoire des problèmes, et non comme recueil de solutions.

Claude Romano est philosophe et Maître de conférences à l'université de Paris-Sorbonne. Il a publié différents travaux de phénoménologie dont L'événement et le monde (1998), l'événement et le temps (1999), Le chant de la vie. Phénoménologie de Faulkner (2005), L'aventure temporelle (2010). Il a recçu le Grand Prix Moron de l'Académie française pour l'ensemble de ses ouvrages de phénoménologie (2010) et le Prix Gegner de l'Académie des sciences morales et politiques pour Au coeur de la raison, la phénoménologie (2011).


ISBN :
978-2-917957-20-2
Prix : 18,30 €




RENCONTRER L'IMPRÉVISIBLE
À la croisée des phénoménologies contemporaines


Sous la direction de Flora BASTIANI et Svetlana SHOLOKHOVA



Ont contribué à cet ouvrage : Flora Bastiani, Jan Bierhanzl, Jean-Christophe Goddard, Lukas Held, Yasuhiko Murakami, Monika Murawska, Masumi Nagasaka, Luka Nakhutsrishvili, Délia Popa, Jean-François Rey, Jean-Michel Salanskis, Svetlana Sholokhova, Yuen-Hung Tai, Anna Yampolskaya.

En proposant de penser la rencontre de l'imprévisible, Flora Bastiani et Svetlana Sholokhova ont rassemblé dans le présent ouvrage des articles aux analyses variées. Avec la question de l'altérité et de son événement dans la vie subjective comme toile de fond, chaque contributeur ouvre une voie d'approche pour redŽfinir et surtout réinterpréter la frontière entre l'intériorité et l'extériorité, soit la limite qui permet à l'humain de trouver sa place dans le monde. Les concepts fondamentaux de Henry, Levinas et Maldiney qui émergent de facçon récurrente dans ce parcours, apparaissent comme autant de repères qu'il est toujours nécessaire d'interroger, de sonder et d'éprouver. Ainsi les thèmes classiques empruntés à la philosophie francçaise du vingtième siècle sont ici saisis et mis en question dans la poursuite de la méthode phénoménologique, et dans l'ouverture de nouvelles questions. Où situer la relation avec l'autre dans le processus de formation du sujet ? Qu'apporte cette relation : la possibilité d'être excédé par l'autre, de l'accueillir ou de devenir autre ? Quel sera dans cette situation le rôle du langage qui - en risquant la trahison d'un sens nouveau accompagnant la venue de l'autre, par la phénoménalisation - impose la dynamique indispensable à la subjectivation du sujet ? Enfin, en s'interrogeant sur la position du sujet face aà l'énigme de l'autre, ouvert aà l'imprévisible auquel il doit le sens de sa présence, quelles sont les voies qui se frayent pour une phénoménologie appliquée ? En faisant se côtoyer des contributions soutenues par les diverses cultures dont sont issus leurs auteurs et en réunissant sans distinction les articles de chercheurs débutants et confirmés, ce volume collectif témoigne d'une actualité vivace de la phénoménologie, sans limite de tradition ou de langue, avec l'affaire philosophique comme point de rencontre.

Avec le soutien de : l'Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (ERRaPhiS) de l'Université de Toulouse (France), Europhilosophie, le Groupe francophone d'études et de formations en éthique de la relation de service et de soin (GEFERS), et la Société Internationale de Recherche Emmanuel Levinas (SIREL).

ISBN :
978-2-917957-19-6
Prix : 18,30 €




INTRODUCTION À LA PHÉNOMÉNOLOGIE D'EDMOND HUSSERL


Wilhelm SZILASI
Préface de Françoise Dastur


Traduit de l'allemand par Alain Fournier et Françoise Dastur.

Le nom de Wilhelm Szilasi (1889-1966) aurait pu demeurer largement méconnu si son amitié avec Ludwig Binswanger et l'influence qu'il a eue sur ce dernier ne lui avaient pas permis de s'imposer comme une des figures importantes du " mouvement phénoménologique ". Ce philosophe d'origine hongroise, qui a émigré en Allemagne dès 1919 et a été marqué d'égale manière par l'enseignement dispensé par Husserl puis par Heidegger à l'Université de Fribourg en Brisgau, est en effet à l'origine du " retour à Husserl " qui a marqué les travaux du psychiatre et philosophe Ludwig Binswanger à partir de la fin des années 1950. C'est l'interprétation que Szilasi donne de la phénoménologie husserlienne dans son Introduction à la phénoménologie de Husserl, texte d'un cours fait à l'Université de Fribourg en 1958-59 et publié la même année, qui fut déterminante pour l'analyse que Binswanger fera des psychoses dans ses dernières oeuvres, dans lesquelles la théorie de l'ego pur, telle que l'a comprise et interprétée Szilasi, a servi de fondation théorique à la conception que le dernier Binswanger a proposé de la manie et de la mélancolie...

ISSN :
1962-1906
ISBN :
978-2-917957-13-4
Prix : 18,30 €




CORPORÉITÉ ET PRÉSENCE
Jalons pour une approche du corps dans la psychose


Michèle GENNART



Cet ouvrage propose une analyse phénoménologique du corps tel que nous le vivons. Il éclaire aussi, en deçà du corps vécu, la manière dont notre corps à l'oeuvre, sentant et se mouvant,contribue tacitement à édifier notre situation d'existence, à esquisser notre sens du réel et notre identité. Interrogeant les origines vivantes du dualisme, cette analyse cherche par ailleurs à rendre compte de toute l'épaisseur d'expérience par laquelle notre corps nous apparaît comme autre, étranger, comme un " corps physique " que nous refusons de reconnaître comme étant nous-mêmes.Ainsi de la douleur, du malaise, des moments où l'autre, par la prise qu'il exerce sur nous,nous surprend à exister dans les limites d'un corps qui n'est plus tout à fait " nôtre ".

Par delà sa finalité anthropologique générale, la tentative d'éclairer la polyphonie pathique de l'incarnation vise aussi à dégager un horizon de compréhension renouvelé face à la situation de l'homme souffrant de psychose.M.Gennart s'applique à montrer comment ce que l'on appréhende de façon trop abstraite comme un " trouble mental " constitue bien plutôt une atteinte de la présence élémentaire au monde, à l'autre, à soi. Analysantcette situation pathique de base,elle dégage des voies d'approche permettant de mieux comprendre ce qui s'avère altéré ou en souffrance dans la psychose, et en particulier dans la schizophrénie. Ces voies d'approche sont aussi celles que nous arpentons dans la rencontreclinique, lorsque nous cherchons à aménager un terrain d'entente avec la personne " aliénée ", devenue autre ou étrangère, et devons pour cela consentir à mobiliser en nous-mêmes ces zones-limites où l'identité,où le sens du réel ne sont pas encore définitivement constitués.

Comme Binswanger et la tradition phénoménologique à sa suite le soulignent, nous ne pouvons en effet " connaître " quelque chose aux maladies psychiatriques et travailler à les soigner que dans la mesure où nous sommes prêts à faire l'épreuve des failles et des lignes de fracture auxquelles elles nous renvoient dans notre condition humaine la plus intime.

ISSN :
1962-1906
ISBN :
978-2-917957-15-8
Prix : 23 €




ÉPREUVES DE LA VIE ET SOUFFRANCES D'EXISTENCE
Regards phénoménologiques


Sous la direction de Sylvain CAMILLERI et Christophe PERRIN

Avec la participation de Natalie Depraz, Emmanuel Housset, Christophe Perrin, Gregori Jean, Sylvain Camilleri, Ruud Welten, Bernhard Waldenfels, François De Gandt, Anthony Steinbock, Rolf Kühn, Délia Popa.

Que dire des épreuves de la vie ? Nous ne savons quelles elles sont qu'à les traverser et ignorons ce qu'elles sont en les endurant. Quand surviennent-elles ? Comment ? Et pourquoi ? Aveugles lorsqu'elles frappent, hagards lorsqu'elles cessent, comment pourrions-nous porter sur elles nos regards ? Dans l'obscure nuit qu'elles répandent sur nos vies, tout n'est cependant pas que ténèbres. Car les épreuves révèlent, elles phénoménalisent.Sous leur sombre lumière,tout se montre sous son vrai jour. Condamnés par le pire à donner le meilleur, nous qui les essuyons faisons alors nos preuves. Dans l'épreuve, l'ego apparaît donc comme jamais il ne le fait, non pas comme il le doit, mais toujours comme il est. Faudrait-il ajouter que d'épreuves comme de phénoménologie,il n'en est que de la vie pour que l'idée d'une phénoménologie des épreuves de la vie s'impose en philosophie ? Inutile : l'irrésistible réalité de ces épreuves impose à qui les subit un inextinguible besoin de philosophie. Or qui mieux que la phénoménologie peut, en philosophie, mettre à l'épreuve les épreuves de la vie ?

ISSN :
1962-1906
ISBN :
978-2-917957-14-1
Prix : 18,30 €






LUDWIG BINSWANGER

Philosophie
Anthropologie clinique
Daseinsanalyse


Brigitte Leroy-Viémon (dir.)

Avec la participation de :
Philippe Cabestan, Jeanine Chamond, Mireille Coulomb, Eliane Escoubas, Alain Flajoliet, Corinne Gal, Ado Huygens, Arlette Joli, Bernd Lehfeld, Brigitte Leroy-Viémon, Zeljko Loparic, Gérard Ulliac, Philippe Veysset

Issue de l'anthropologie, de la psychopathologie fondamentale et de la psychiatrie, l'œuvre de L. Binswanger (1881-1966) entre en philosophie. Un double mouvement s'est opéré : la philosophie s'est lentement «anthropologisée» et l'œuvre de L.Binswanger s'est progressivement révélée d'une profondeur et d'une fécondité considérable, malgré son caractère non systématique.
Ce volume veut éclairer les grands thèmes de sa pensée et les inscrire dans leurs horizons philosophiques. L'analyse de l'histoire intérieure de la vie vient questionner les relations fondamentales de l'existant et du vivant. La compréhension des formes manquées de la présence humaine, notamment de la distorsion et de la présomption, l'analyse des directions de sens et celle des transformations de la présence dans la mélancolie et la manie, celle de l'échec de l'apprésentation d'autrui, la définition de la nostrité,la critique binswangérienne de l'homo natura de S. Freud, l'apport spécifique de sa pensée à une daseinsanalyse de lecture anthropologique, etc., sont maintenant des thèmes centraux pour la philosophie et les sciences humaines.
Ces questions nourrissent une authentique anthropologie clinique, ce qu'éclairent les différentes études de ce volume,enrichies des travaux de l'Ecole de Phénoménologie Clinique de Montpellier et de l'Ecole Française de Daseinsanalyse.

ISSN :
1962-1906
ISBN :
978-2-917957-12-7
Prix : 23 €




PHÉNOMÉNOLOGIE DES SENTIMENTS CORPORELS
TOME 3
Joie jouissance ivresses


Pierre Carrique (dir.)

Avec la participation de :
Stéphane Arguillère, Pierre Carrique, Catherine Chalier, Georges Charbonneau, Anne Devarieux, Philippe Fontaine, Philippe Grosos, Philippe Jaccottet, Emmanuel Housset, Jérôme Laurent, Thomas Morvan.

La tentative d'une phénoménologie des affects doit,pour se déployer,s'affranchir doublement des doctrines phénoménologiques fondatrices de Husserl et Heidegger.Une première fois en transgressant l'a priori universel de corrélation, qui légitime le statut de l'objet phénoménologique chez l'un,et l'a priori structurel-existential qui radicalise le projet ontologique du Daseinchez l'autre.Une seconde en instaurant une autre approche du sentir et du corps de chair,«grands absents» d'Etre et Temps,où l'affect est bien désigné selon sa «cooriginarité» au comprendre mais sans que leur entrelacs advienne à la parole philosophique. L'éclairement de l'existence et de ce à quoi elle s'origine a toujours exigé du philosophe,selon le mot de Hegel,des «concepts inconcevables» – et si l'affect se donne dans son événement comme rebelle au concept, vivant de le déborder – se donne comme l'irréductible surgissement d'un surcroît, où vacille le sens d'être, sinon se volatilise son là, c'est qu'il a partie liée avec l'aventure d'exister, et l'imprévisible des courants qui la traversent,ou des écueils qui la brisent.
Ce troisième tome de la Phénoménologie des sentiments corporels, consacré à la joie, la jouissance et l'ivresse, est lisible indépendamment des précédents.Il explore le sens de ces affects selon diverses voies,de la jouissance orgasmique à la joie de la compréhension,dans différentes tra- ditions, de la Torah au bouddhisme tibétain, et chez de nombreux penseurs, d'Epicure et Platon à la philosophie française contemporaine.
Avec le soutien de la FONDATION LOUIS D.INSTITUT DE FRANCE Programme de recherche Approches existentielles des souffrances mentales

ISSN :
1962-1906
ISBN :
978-2-917957-09-7
Prix : 16 €





JOHANN GUSTAV DROYSEN
L'AVéNEMENT DU PARADIGME HERMÉNEUTIQUE DANS LES SCIENCES HUMAINES


Jean-Claude Gens (dir.)

Avec la participation de :
Arthur Assis, Marc de Launay, Johann Gustav Droysen, Jean-Claude Gens, Pierre Gisel, Christine Hackel, Didier Hurson, Guy van Kerkhoven, Ana Lobo, Massimo Mezzanzanica, Bertrand Müller, Otto Gerhard Oexl, Pascal Paye, Jean-Philippe Pierron.

      Les recherches proprement historiques de Johann Gustav Droysen (1808-1884) s'accompagnent d'une réflexion sur les méthodes et le sens de la recherche dans les sciences humaines et sociales. La radicalité de cette réflexion ouvre un nouvel horizon à ces sciences en étendant à la sphère de la culture de l'herméneutique classique des textes. En d'autres termes, c'est avec Droysen, qui inspirera directement Dilthey, que le paradigme herméneutique élaboré par Schleiermacher se déploie dans toute son ampleur. La discussion de Droysen relative à la question de la méthode, sa distinction entre l'explication et la compréhension, engage une querelle qui dure encore aujourd'hui, même s'il invitait lui-même à surmonter le dualisme entre les sciences dites de la nature d'une part, et humaines et sociales, de l'autre. Mais, indépendamment de cette question théorique ou épistémologique, l'un des intérêts majeurs de son Ïuvre tient à la fois à sa méditation de l'historicité humaine, c'est-à-dire à l'anthropologie qui sous-tend ses analyses, et à ses enjeux pratiques, dans la mesure où celles-ci s'inscrivent dans le cadre de préoccupations et d'un engagement social et politique.

ISSN :
1951-7157
ISBN :
978-2-917957-05-9
Prix : 20 €





TROIS FORMES MANQUÉES DE LA PRÉSENCE HUMAINE


de Ludwig Binswanger

      Les Trois Formes manquées de la présence humaine sont un modèle de Daseinsanalyse, d'analyse existentielle.d'analyse existentielle. Binswanger montre ici comment, dans les trois situations existentielles qu'il nous présente, l'homme rate la présence au monde, à autrui et à soi. L' étude sur la présomption constitue un manifeste pour l'analyse de la spatialité vécue et des directions de sens. L'homme peut s'égarer en montant : tel est le sens de la présomption, le perdu trop-haut. Le psychiatre suisse montre en effet comment chacun va rater la présence au monde en voulant monter toujours plus haut, en perdant l'assise qui permet de s'élever tout en restant dans le monde commun. Par la hauteur se fait alors une sortie du monde ; dans l'être-au-dessus s'amorce unne-plus- y-être. Ce qui fait la force de ce texte, c'est que l'analyse de la hauteur vécue peut se lire dans tous les registres : celui de la psychopathologie (depuis la présence autistique emmurée dans sa hauteur jusqu'à l'orgueil hystérique et jusqu'au mépris paranoïaque), mais aussi celui de la littérature ou de l'architecture – ce que fera Binswanger avec un personnage d'Ibsen. Le maniérisme, thème de la deuxième étude, constitue de même une sortie de la présence pour se retirer, non pas dans la hauteur, mais dans l'image. Dans son affectation, le maniéré s'est «figuralisé » ; il est devenu image et s'est ainsi extrait du monde commun. La troisième analyse, un peu différente, réalise à proprement parler une analyse praxéologique, c'est-à-dire de la conduite de l'action. La métaphore de la vis est parlante : elle montre le ratage jusqu'au «foirement». Ainsi, l'exemple douloureux du père qui offre un cercueil à sa fille cancéreuse montre comment l'homme, en s'obstinant sur les fins – ici être utile à sa fille –, peut devenir incapable de les réajuster à la mesure de la présence humaine. Dans ce texte, à rapprocher de la question du rationalisme morbide, Binswanger développe une analyse de la rigidité psychotique. Dans l'incapacité à reculer pour se réajuster, le psychotique est toujours porté à «forcer» pour se justifier, et la rigidité psychotique touche alors à la rigidité idéologique. Binswanger rejoint en cela la grande intuition de la première étude, avec la magistrale image du fourvoiement présomptueuxde l'alpiniste, monté bien trop haut pour pouvoir redescendre.

ISBN : 2-9516507-3-6
Prix : 23 €



LA PHENOMENOLOGIE DES PSYCHOSES
Par Arthur Tatossian. 3e édition. Préface de Jean-Michel Azorin, Jean Naudin, Dominique Pringuey,
postface Jeanne Tatossian, Jean-Claude Samuelian.
Cet ouvrage est le document de référence de la tradition psychopathologique phénoménologique, directement inspirée de la phénoménologie et de l'anthropologie du XXe siècle, tantôt nommé Daseinsanalyse par L. Binswanger, phénoménologie psychiatrique, analyse existentielle. Traduit en sept langues, il donne à cette phénoménologie psychiatrique une actualité et une pertinence indiscutable dans la compréhension anthropologique des psychoses.
ISSN 2-9516507-2-8 23 €

INTRODUCTION A LA PHENOMENOLOGIE DES HALLUCINATIONS
Sous la direction de Georges Charbonneau. Préface de Jean Naudin
Philippe Cabestan, Georges Charbonneau, Jean-Marc Chavarot, Natalie Depraz, Jean-Marc Henry,
Patricia Janody, Frédéric Jover, Vassilis Kapsambelis, Gérard Ulliac
ISSN 1-9516507-1-X 18,30 €

HENRI MALDINEY UNE PHENOMENOLOGIE A L'IMPOSSIBLE
Sous la direction de Serge Meitinger
Sarah Brunel, Raphaël Célis, Jean-Louis Chrétien, Eliane Escoubas, Caroline Gros, Philippe Grosos,
Emmanuel Housset, Ado Huygens, Arlette Joli, Serge Meitinger, Antonio Rodriguez
ISSN 2-9516507-4-4 18.30 €

PHENOMENOLOGIE DE L'IDENTITE HUMAINE ET SCHIZOPHRENIE
Sous la direction de Dominique Pringuey et Frantz Samy Kohl
Jean-Michel Azorin, Hélena Bezzubova, Joël Bouderlique, Philippe Cabestan, Georges Charbonneau, Roxana
et V. Chirita, Françoise Dastur, Nathalie Depraz, Simon Du Plock, Eliane Escoubas, John H. Flodstrom, K.W.M. Fulford, Jean Garrabe, Henri Grivois, Caroline Gros, M. Huppertz, Bin Kimura, Alfred Kraus, Guy Mottet,
Jean Naudin, Bernard Pachoud, Jim Philips, Maria L. Rovaletti, Louis-Andréa Sass, Youri Savenko,
Peter Schönknecht, John Strauss, H. Walter
ISBN 2-9516507-0-1 23 €

TROIS FORMES MANQUEES DE LA PRESENCE HUMAINE
La distorsion, la présomption, le maniérisme
Par Ludwig Binswanger Préface d'Alain Donnars. Trad. de J.-M. Froissart
ISBN 2-9516507-3-6 23 €

PHENOMENOLOGIE DES SENTIMENTS CORPORELS
Sous la direction de Bernard Granger et Georges Charbonneau
TOME I : Douleur, souffrance, dépression
Michel Henry, Jacques Garelli, Vincent Houillon, Jérôme Porée, Michel Weber, Thomas Fuchs, Gerrit Glas, Georges Lantéri-Laura, Alfred Kraus, Dominique Pringuey, Frantz-Samy Kohl, Liliane Nadalet, Sandrine Thauby, Michael Musalek, Alain Donnars, Maria Lucrecia Rovaleti, UTakeshi Utsumi, Nelson Ernesto Coelho Junior, Louis A. Sass, Federico Leoni, Armelle Genouilloux, Ingrid Auriol, Arnaldo Ballerini, Paolo Laszlo, Denis Ledot, Jean-Claude Marceau, Lois Oppenheim
ISBN 2-9516507-5-2 18.30 €


PHENOMENOLOGIE DES SENTIMENTS CORPORELS
Sous la direction de Bernard Granger et Georges Charbonneau
TOME II : Fatigue, lassitude, ennui
Nathalie Depraz, Bernard Forthomme, Georges Charbonneau, Michèle Huguet, Franca Madioni, Gérard Danou, Jean-Marie Legrand, Giampaolo Di Piazza, Ricardo Dalle Luche, Brigitte Leroy-Viémon, Yves-Julien Sidot, Gérard Ulliac, Clément Rosset, Philippe Gasnier, Fernando Landazuri, Jean-Marc Chavarot, Virginia Moreira Jose Celio Freire, Arnaud Plagnol, Ammar Zeifa,Gabrielle Dufour-Kowalska, Eckhard Frick, Rachel Bocher, Arlette Joli, Sophie Klimis, Marc Masson, Evelyne Pewzner-Apeloig, Daniel Zimmer, Pascal Le Vaoun, Larry Davidsonn, Corinne Gal, José Luis Moraguès, Raffaello Vizioli
ISBN 2-9516507-6-0 18.30 €

LE MEDECIN PHILOSOPHE AUX PRISES AVEC LA MALADIE MENTALE
Sous la direction de Raphaël Célis et Hervé Mesot
Coédition avec la Faculté des Lettres de Lausanne (CH)
Raphaël Célis, Hervé Mesot, Christian Brokatzky, Garziano Matignoni, Silvana Boruti, Laurent Van Eynde, Roberta De Monticelli, Sergio Moravia, Ronald De Sousa, Jean Naudin, Jean-Michel Azorin, Frédéric Jover, Michèle Gennart, Fernand Seywert, Lorenzo Calvi, Bruno Callieri, Arnaldo Ballerini, Caroline Gros, Monique Schneider, Alfredo Civita, Jérôme Pedroletti, Régula Baumann
ISBN 0014-2026 18,30 €


PHENOMENOLOGIE, PSYCHIATRIE, PSYCHANALYSE
Sous la direction de Pierre Fédida et Mareike Wolf-Fédida
Seconde édition augmentée d'une biographie et d'une bibliographie de Pierre Fédida
Pierre Fédida, Herman Lang, Henri Maldiney, René Ebtinger, Roland Kuhn, Karl-Heinz Bauersfeld,
Jacques Schotte, Arthur Tatossian, Wolfgang Blankenburg, Serge Valdinoci, Lorenzo Calvi, Claude Vauterin,
Toyoaki Ogawa, Jean Naudin, Aaron Mishara
ISBN 2-9516507-8-7 18,30 €


SB public. DEPRESSION ET PARADEPRESSION
Clinique, psychopathologie et thérapeutiques des manifestations paradépressives
Par Georges Charbonneau et Jean-Marie Legrand. Préface de Quentin Debray
ISSN 2-9519735-O-O 14 €

LES DIRECTIONS DE SENS
Sous la direction de Jeannine Chamond. Préface de Philippe Cabestan
Jeannine Chamond, Georges Charbonneau, Jean-Marc Chavarot, Mireille Coulomb, Laurence Kimmel,
Jean-Marie Legrand, Federico Leoni, Franca Madioni, Florence Nicolas, Bruno Verrecchia
ISBN 2-9516507-9-5 18, 30 €

ART ET PATHOLOGIE au regard de la phénoménologie et de la psychanalyse
Sous la direction d'Eliane Escoubas et de Caroline Gros
Henri Maldiney, Monique Schneider, Eliane Escoubas, Françoise Dastur, Pierre Ginesy, Lili De Vooght,
Jacques Garelli, Philippe Cabestan, Luc Richir
ISBN 2-9523847-0-3 18,30 €

LA FORCE D'ÊTRE ET LE TOURBILLON SCHIZOPHRENIQUE
Par Frantz-Samy Kohl. Préface de Mareike Wolf-Fédida
ISBN 2-9523847-1-1 18,30 €


LA SITUATION EXISTENTIELLE DES PERSONNES HYSTERIQUES
Par Georges Charbonneau. Préface d'Arnaldo Ballerini
ISBN 2-9523847 4-6 15 €


FORMES DE LA PRESENCE DANS LES EXPERIENCES PATHOLOGIQUES
Sept études de Daseinsanalyse
Guy Risbec et l'Ecole Française de Daseinsanalyse (Dir.)
Max Aurières, Jeanine Chamond, Lily de Vooght, Jean-Marc Chavarot, Georges Charbonneau, Guy Risbec,Caroline Gros. 12 €