Retour

Les années 70... : entre structuration et restructuration

Le développement de la MFR de Lambesc s'est construit progressivement en étant fidèle aux principes de fonctionnement des Maisons Familiales. Avec l'alternance, mais surtout la réussite des jeunes comme préoccupation principale.

 
La Maison Familiales des Ponnes


Les activités pédagogiques ne manquent pas.


Le stade est un peu précaire mais suffisant pour
 y jouer de grands matchs

Les installations sont légères mais les élèves travaillent et les réussites sont déjà nombreuses.


Photo de classe devant le massif des Ponnes.


L'équipe pédagogique : Deux moniteurs et un directeur

Dans l'objectif de s'ouvrir vers l'extérieur mais aussi de boucler les fin de mois, la Maison Familiale accueille des groupes.


Un groupe folklorique de Bretagne


L'équipe se complète progressivement par du
 personnel administratif et de cuisine


Le stade.

Les visites pédagogiques illustrent les cours...


Visite des abattoirs.

L'exploitation agricole de M. AUDIER.

La poste d'Aix en Provence.

 

Visite du Domaine de Garachon, élevage de poules.

Session d'examen blanc aux Ponnes


La fin d'année est l'occasion d'un méchoui un peu festif...

En 1977, l'association va prendre un tournant décisif en se lançant dans l'acquisition du Domaine de Garachon. C'est par un article sur le journal que le mari de Mme ARQUIER découvre la vente du Domaine. Les administrateurs recherchaient depuis quelques temps de nouveaux locaux. Les Ponnes étaient devenus trop petit et l'extension pas possible.

L'histoire va être extraordinaire de rebondissement et d'incertitude. Elle finira par l'emprunt d'environ 120000 Francs réalisé par chaque administrateur au profit de l'association.


La Maison Familiale va quitter les Ponnes...

...pour s'installer au Domaine de Garachon.

 

Plus d'espace, des locaux magnifiques mais de lourds travaux pour les rendre adaptés. Les premiers élèves vont même nettoyé le poulailler pour aménager des classes.