Retour

Compte-rendu de visite chez Monsieur MORETTI à ISTRES

Dans le cadre de la matière M9, le 27 septembre 2005, nous sommes partis visiter une entreprise ayant plusieurs types de productions, dont :

Cette exploitation est située à Istres, et elle est dirigée par Monsieur MORETTI.

HISTORIQUE DE L'EXPLOITATION

L'exploitation existe depuis 1935, et a été fondée par Monsieur MORETTI, le grand-père. Monsieur MORETTI a repris l'exploitation, il y a 10 ans.

Le statut juridique de l'entreprise est E.A.RL. : Entreprise A Responsabilité Limitée. 

Autrefois, l'élevage ovin comptait de 350 à 900 animaux, pour 250 animaux aujourd'hui.

L'élevage porcin compte 2640 têtes par an.

 

L'ÉLEVAGE DES PORCS

Il se compose de : " 120 truies (femelles). " 05 verrats (mâles).

La saillie se fait naturellement (insémination naturelle). Les truies pèsent en moyenne 120 kg contrairement aux mâles qui pèsent 200 à 300 kg.

Les truies sont gardées environ 3-4 ans, et environ plus de 8 ans pour les verrats. Le cycle sexuel d'une femelle est de 21 jours, 40 jours après la saillie, une échographie est faite. La durée de gestation est de 114 jours. Une échographie par mois est réalisée.

Une truie fait en moyenne 2,2 portées par an, comptant chacune 14 porcelets, il reste environ 10 porcelets au sevrage (perte d'environ 4 porcelets). Les truies " pleines " (portant les futurs porcelets) sont dans des box, faisant environ la taille de l'animal.

L'alimentation se fait manuellement, pour quantité de 3 à 4 kg/jour (à base de céréales). La température à l'intérieur de ce bâtiment est d'environ 19° à 22° C. Une semaine avant la mise bas, les femelles sont placées dans la " maternité ". La mise bas dure en moyenne une demi-heure. Si celle-ci ne se passe pas correctement, il y a " fouille " (le porcelet est sorti à la main). Dans l'ensemble, les mises bas se passent bien.

Un jour après la naissance, les dents et la queue des porcelets sont coupées, ceci afin d'éviter le cannibalisme, dû à la chaleur, la taille réduite des box et le nombre de porcelets présents dans ceux-ci (environ 20 à 30 au stade de nurserie). Les porcelets restent en nurserie environ 15 jours, l'alimentation y est à volonté, la température, la température intérieure est de 28° C. Les porcelets (mâles) sont castrés 20 jours après leur naissance.

Dix jours après le sevrage, les porcelets sont vaccinés contre les oedèmes. Les animaux sont aussi vaccinés contre le Rouget (maladie contagieuse : infection et transmissible à l'homme). Après une période d'engraissement, les porcs sont menés à l'abattoir, ils pèsent 80-100 kg. L'abattoir est situé à Sisteron.

Après utilisation d'un bâtiment, celui-ci est décapé et désinfecté. Les étapes de la vie des animaux sont notées (âge, portées faites, …). Les porcs sont vendus sur place, et en Corse (de mi-octobre à février).

L'ÉLEVAGE DES MOUTONS

Cet élevage compte environ 250 brebis et 8 béliers. La race étant un croisement entre du Mérinos et Ile-de-France, celui-ci assurant une meilleure carcasse. Le cheptel est âgé de 8 ans, ce qui est relativement vieux, contrairement au cheptel porcin dont 30 % est renouvelé chaque année. L'élevage des moutons se fait en grande partie en extérieur ; les moutons partent en transhumance (en Alpage) de la mi-juin à octobre en Isère. Un seul bâtiment est nécessaire, une bergerie. La naissance des agneaux a lieu d'octobre à mi-novembre. Le temps de gestation est de 5 mois pour un agneau par brebis. Les agneaux sont vendus à partir de 35 kg au moment des fêtes de fin d'année, à un prix de 3 euros/kg.

LES PRAIRIES " FOIN DE CRAU "

Pour obtenir l'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) " foin de Crau ", des conditions sont requises :

" La flore doit être très diversifiée, composée de : - Dactyle, - Fétuque, - Trèfle blanc, - Trèfle violet, - Luzerne, - Ray-grass anglais, italien, - Vesce… " Il faut attendre 5 à 6 ans pour obtenir cette appellation. Par la suite, cette appellation est obtenue à vie.

Tout d'abord, l'irrigation se fait par submersion (" inondation " de la parcelle) tous les 10 jours. Du fumier est apporté, ainsi que 300 kg d'engrais binaire (contenant deux éléments sur 3), la formule étant : 0 - 07 - 22 (N - P -k) 0 - 10 -24 L'Azote ne rentre donc pas dans la composition de cet engrais. La production de foin, par hectare et par an atteint 9-10 tonnes. Trois coupes sont faites ; la première étant destinée davantage aux chevaux, la deuxième et troisième coupe étant destinée aux moutons. Le prix de vente est de 0,15 -0,14 euros/kg. Le foin de Crau est reconnaissable à sa ficelle rouge et blanche.

GOUGLER Patrick - 1ère Bac Technologique - Année scolaire 2005/2006.

Retour