Retour

 

Le 28 novembres, sur convocation du Président, les membres de l'association des Maison Familiale du Canton de Lambesc et des Communes Limitrophes se sont réunis en assemblée générale pour clôturer l'année 2007-2008.

 

 

Avec la présence de parents, des élèves et sous le regard attentif du Maire de Lambesc, l'ordre du jour s'est écoulé reprenant les éléments du fonctionnement de l'établissement.

L'ensemble des résultats de l'association ont été approuvé.

Diaporama de l'AG

 

Quelques faits de l’année scolaire 2007-2008
Objectif : en quelques lignes retracer le déroulement de l’année scolaire.

Le 20 décembre : le traditionnel Loto a regroupé plus de 400 personnes,

Une action d’information sur les risques de dégradation auditive en partenariat avec le Conseil Régional – Action Trop puissant,

L’accueil de l’assemblée Générale de la Caisse locale du Crédit agricole en présence du Président Pouzet de la caisse régionale,

Un partenariat avec Espace Santé Jeunes de Salon de Provence pour des actions auprès des élèves,

Une journée technique le 4 mars à destination des agriculteurs,

La visite de M. DAIGNEY Directeur de l’Union Nationale des MFR,

Le 27 avril, c’était la Foire aux plantes avec plus de 3000 visiteurs,

Des voyages d’étude : Le Canada, Paris, Madère

Une action particulière au salon Terres de Provence – animation d’un atelier rempotage pour les jeunes enfants,

La Maison Familiale était centre d’examen. Tous les élèves qui présentaient le CAPA horticole et pépinière ont été évalué à Garachon,

Une action de prévention en partenariat avec la MSA, le Conseil Général et la Prévention routière sur les risques routiers : Sur 2 jours les élèves ont assisté à des conférences et se sont évalués dans un simulateur de conduite.

 

 

Une formation de sauveteur secouriste pour les personnels de la Maison Familiale dans le cadre d’un partenariat avec la MSA.

Une action de formation spécifique pour les formateurs dans la gestion des risques (formation incendie – Gestion de conflits)

L’accueil d’une brigade mobile de gendarmerie pendant toute la période estivale.

La rentrée a aussi été marquée par le contrôle des effectifs par les services du Ministère de l’Agriculture. Aucune irrégularité n’a été constatée et les contrôleurs se sont dits satisfait du travail administratif de l’établissement.

Tout au long de l’année, des sessions de formation adultes pour des agriculteurs ou salariés agricole se sont déroulé dans le cadre d’un partenariat avec la Chambre d’Agriculture,

Le projet mobilité Léonardo. Bourse de stage à l’étranger pour des élèves de Baccalauréat.

Enfin la MFR à participer à de très nombreuses manifestations, de nombreux forum (Salon, Berre, Arles…).

Un rôle dans l’orientation des jeunes en partenariat avec les collèges de la région pour la présentation du secteur agricole dans le cadre des modules DP3.

Nous pourrions citer encore de nombreuses activité comme la rencontre de près de 300 familles pour l’orientation et l’inscription des élèves, la visite de maîtres de stage, l’accueil des nouvelles familles à la rentrée.

 

 

    Au travers de plusieurs diaporama, des élèves sont venus présenter les voyages d'étude réalisés durant l'année scolaire.

 

Discours de clôture du Président

Afin de clôturer notre Assemblée Générale, et avant de passer la parole à nos représentants, je voudrais vous apporter quelques précisions complémentaires et vous soumettre quelques orientations.

Je faisais état l’année dernière des inquiétudes que nous avions quand au financement de nos effectifs par le ministère de l’agriculture et la volonté, pour la moins surprenante de nos fédérations de vouloir transférer nos élèves sur d’autres Maisons Familiales.

Le Conseil d’Administration de la Maison Familiale de Lambesc a marqué sa volonté ferme de conserver le contrat actuel pour pouvoir accueillir 326 élèves. Cela ne s’est pas fait sans mal. Nous avons dû demander le soutien de la Chambre d’Agriculture ainsi que de notre Député pour qu’ils interviennent auprès des plus hautes instances. C’est après de rugueuses discussions que le Ministre de l’Agriculture a confirmé le maintien de notre contrat. Je voudrais profiter de cet instant pour renouveler mes sincères remerciements à Monsieur BOULARD, Président de la Chambre d’Agriculture des Bouches du Rhône et à Monsieur REYNES, Député de la quinzième Circonscription des Bouches du Rhône.

Nous avons été en conflit avec nos fédérations qui ont même souhaité démettre le Conseil d’Administration et ce n’est que grâce à l’arbitrage de notre Union Nationale que nous avons pu poursuivre à œuvrer au développement de notre Maison. Il est quand même effarant que des structures intermédiaires souhaitent remettre en cause le bon fonctionnement d’une école qui s’efforce à travailler correctement. L’année a été difficile. Nous avons été exclus d’une assemblée générale ; mais pas du réseau car on ne peut pas trop se priver de la Maison Familiale de Lambesc. Nous avons été la cause, bien malgré nous, de la démission des membres du conseil d’administration de la fédération régionale qui ont depuis repris leurs fonctions. On nous a sali, remis en cause et privé de certaines subventions pour l’équipement en véhicule. C’est une attitude lamentable que je ne pouvais pas passer sous silence lors de notre Assemblée Générale.

On nous a cependant consolés et soutenus en nous disant que notre établissement est souvent une référence et ouvre la voie à d’autres. Que c’est peut-être pour cela… Même si nous avons eus des doutes, c’est aujourd’hui avec beaucoup de conviction que je vous assure que nous continuerons à défendre les valeurs auxquelles nous croyons. Nous sommes fiers de notre Maison Familiale et nous la défendrons !

La prochaine rentrée sera très importante car elle verra la disparition du BEPA au profit du Baccalauréat professionnel en trois ans. Même si toutes les réformes naissent toujours avec des inquiétudes, nous y voyons la possibilité pour nos jeunes d’accéder à de nouveaux diplômes et je suis sur que l’équipe pédagogique continuera à leur permettre de réussir. Nous avons opté pour trois axes de changement : • La Seconde Professionnelle Végétale pour poursuivre en Bac Pro Horticulture. • La Seconde Professionnelle Animale et la demande d’ouverture d’un Baccalauréat Professionnel Elevage. Nous savons déjà ne pas pouvoir compter sur nos fédérations • Un CAPA Vigne et Vin en remplacement du BEPA dans la même filière.

J’espère que nous arriverons à bout de tout cela.

Cette année devrait être celle de la construction de la 3eme tranche des bâtiments. Malheureusement je vous ai déjà dit cette phrase l’année dernière. Il faut du temps pour que les choses se mettent en place donc je n’en dirais pas plus et Monsieur BRUGUIER comprendra…

Nous aurons certainement besoin du soutien des collectivités territoriales pour boucler le financement et je compterai sur vous tous, pour nous aider à faire prendre conscience aux décideurs de l’intérêt majeur de ce projet pour les élèves et le développement local.

Je ne vais pas plus m’étendre mais juste vous dire que nous avons une belle école et qu’il faut le faire savoir. Que nous sommes plein de projets et que nous ferons l’impossible pour les réaliser.

Merci à tous…

 

Retour