Il est conseillé de laisser un peu de temps entre le M1 et le reste de la formation sauf en cas d'urgence

M1 : LA LEÇON FONDAMENTALE DE DANSE DE COUPLE

Inscription cliquez ici

 

PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS FONDAMENTAUX :

Dans les activités physiques et sportives : l’espace, le rythme, le corps et l’énergie.

Chez Laban : le poids, le temps, l’espace, le flux.

Chez Conté : les directions, le temps, les nuances et l’accentuation.

En danses de couple : les directions, le temps, les positions et la dynamique.

TRAVAIL SOLO

Mise en route corporelle générale : la marche naturelle

Travail sur les directions (Assemblé [0] Avant [1] Côté [2] Arrière [3] : combinatoire

Travail sur le temps (4, 2, 1, ronde, blanche et noire) : combinatoire

Travail sur la combinaison des directions et du temps

Travail sur les positions (emboîté, déboîté, promenade etc.) : combinatoire

Combinatoire générale

TRAVAIL EN COUPLE

Travail sur les directions (0, 1, 2, 3) : combinatoire (Premières figures. Premières chorégraphies)

Travail sur le temps : combinatoire (4, 2, 1, ronde, blanche et noire)

Travail sur la combinaison des directions et du temps

Travail sur les positions : combinatoire (emboîté, déboîté, promenade etc.)

Travail sur l'énergie : le guidage.

Combinatoire générale

Écoute musicale des différentes danses. Travail rythmique. Découverte des différents phrasés. Comment trouver le temps fort etc.

 

LA FAMILLE DES DANSES MARCHÉES : LE PASO DOBLE

TECHNIQUE DE BASE

La marche, l’improvisation chorégraphique, les différentes positions, le zigzag, la promenade tournée, le seize. Le principe d’entrée et de sortie des variations.

L’évolution du zigzag, ses variantes et son aboutissement dans la promenade tournée. L’utilisation des différentes positions.

La combinaison de la promenade tournée et du zigzag.

TECHNIQUE AVANCÉE

Jeux de combinatoire de positions. Le Contrecorps de position.

Contrecorps et guidage : micro guidage. L’anticipation du guidage.

PÉDAGOGIE

L’utilisation du paso-doble comme moyen d’improvisation à partir des fondamentaux des danses de couple sur un rythme simple. Le guidage simple des différentes positions de couple. Réutilisation des fondamentaux d’autres danses.

  

FAMILLE DES DANSES DE COUPLE FERMÉES TOURNANTES À TROIS TEMPS : LES VALSES

TECHNIQUE DE BASE

Le carré droit, le carré gauche, sans tourner, en tournant d’un quart de tour ; les changements sur la phrase musicale ; le principe de construction du carré avec des pas de change. La chaîne autour de la piste.

MUSIQUE Les mesures à 3/4.

TECHNIQUE DE BASE

Technique fondamentale des danses tournantes. La valse diagonale en trois quarts de tour (exercice). Les orientations. Les méthodes permettant de combiner dans l’espace tours et changements, les secteurs. La chorégraphie et les variations. Les premiers points de technique : les attaques du pied, les élévations, les directions, les quantités de tour. La valse anglaise ou valse lente.

PÉDAGOGIE

Propositions pédagogiques pour l’enseignement de la valse : les pas de change, les carrés, la chaîne, les chassés, les balances, les croix, les rondés. Orientation pour soi-même, orientation autour de l’autre, orientation autour de la salle. La cycloïde. La progression dans les points techniques. L’évolution possible de la valse. La puissance du carré et son utilisation comme fondamental.

Les différentes méthodes de notation de la danse : l’écriture schématique verbale, les tracés de pas, la représentation géométrique, le système Conté. Le système anglais, les défauts des anciens systèmes. La précision. Le rapport avec la musique.

 

MUSIQUE

LES FONDAMENTAUX RYTHMIQUES

Les principes fondamentaux du solfège appliqués à la danse.

La portée rythmique.

Les figures de notes, les silences. La façon de compter les temps.

Les chiffres de mesure. Comment battre les mesures.

Écoute musicale. Décomposition des mesures.

Le système d’écriture de la danse de Pierre Conté.

 

HISTOIRE

Les Dansons Magazines. Les livres de technique anglaise.

Les différentes conceptions concernant l’histoire de la valse. Sa sociologie. La valse comme mouvement ternaire et binaire.

 

QU’EST-CE QU’UN BON PÉDAGOGUE ?
La personnalité, le relationnel spontané, le charme.
L’accueil (amabilité, présentation personnelle, manières et correction, sourire).
La voix (clarté, concision, douceur, fermeté, calme, langage, humour, modestie, assurance).
Le regard (largeur du champ visuel, conscience de l’environnement).
Le physique (tenue vestimentaire, élégance, contact physique avec les élèves, mouvement dansant personnel, souplesse).

Le cours proprement dit.
Le sens musical (gestion de la phrase musicale dans les départs, utilisation dans la chorégraphie).
Les objectifs (présentation du cours, des objectifs, situation du cours dans un ensemble plus général, présentation des moyens).

Écoute et relationnel de situation (mise en confiance, recherche des questions, gestions des erreurs personnelles, des erreurs des élèves, des conflits et des charges émotives, de l’homogénéité du groupe, changements de partenaires, récupération des informations de retour pour le cours, patience, tact, positivisme).

Etc.

 

Documents :
Liste des personnes en formation.
Texte à lire : L’enseignement (J. Bradley) - Petite histoire de la danse de bal (C. Dubar)

Dansons Magazine.
La réglementation de la profession.

 

DÉTAILS DU PROGRAMME

 

Nota bene : Tous les renseignements contenus dans cette documentation sont susceptibles de modifications, confirmées dès l’inscription.
Copyright réservé. Février 2019