Galerie
Portraits
L'artiste
Colatrella
Actualités
Objets d'arts
-- Présentation --
Image présentation
Image présentation

Cavalière depuis l’âge de treize ans, j’ai commencé à partir de ce moment à photographier et dessiner des chevaux. Il s’agit d’un excellent modèle pour l’apprentissage du dessin. Ayant été journaliste (carte de presse en 2006 et 2007), j’ai pu ensuite me perfectionner dans le domaine de la photographie, de l’illustration et du portrait. Totalisant trente ans de pratique dans le domaine du portrait animalier, je continue à être inspirée par cet équilibre entre la nature, l’homme et l’animal.

Ce site présente essentiellement mes portraits animaliers, sauf dans la rubrique reportages. Tout comme une interview, un portrait est d’abord une rencontre. La communication non verbale que l’on établit avec un animal est aussi enrichissante que celle que l’on peut avoir avec un être humain. Je souhaite dans la mesure du possible le rencontrer sur son lieu de vie afin de le comprendre et mieux saisir son caractère.

Mon travail de portraitiste commence par le dialogue, puis la prise de plusieurs photographies : aborder le sujet, le mettre en valeur, notamment par l’éclairage et l’angle de vue.

Ensuite, en atelier, je deviens  dessinatrice et peintre : je cherche la meilleure composition ainsi que l’harmonie entre premier et second plan. Adepte du portrait classique et des jeux de lumière, j’apprécie tout particulièrement  le raffinement et la transparence dans l’oeuvre des peintres flamands et l’ambiance des portraits de Vermeer. En ce qui concerne le cheval, je me sens proche des portraitistes anglais,  (notamment Stubbs, John Ferneley, John Frederick Herring Senior, Alfred Munnings). J’apprécie également l’œuvre des impressionnistes, des expressionnistes allemands, tout particulièrement Franz Marc . Parmi les artistes du 20ème et 21ème siècle, mes préférences vont à Balthus, Escher, Lucian Freud, Gerhard Richter.

Au delà du portrait animalier, je me suis intéressée au cubisme, à l’art fractal et aux convergences entre l’art et les mathématiques. A l’ère du numérique, il me semblait intéressant de représenter le cheval en faisant appel à la géométrie. D’où mon ouvrage dessinons des chevaux et mes nouveaux dessins, les cavalcarrés géométriques de M.O (initiales équivalentes à mon pseudo: Marie-Ost).

A une époque d’hypercommunication, nous sommes saturés par un afflux d’ images et de vidéos. Rentrer en contact avec la nature par la création, c’est une façon d’écouter notre propre nature. Pour moi, l’art est une recherche d’émotion, d’harmonie de formes et de couleurs, comme en musique ou en littérature, mais aussi d’exigence.

« Peintre et cavalière, Marie-Odile Colatrella a pour les chevaux une passion que la raison tempère et que la précision anatomique anoblit. Héritière du réalisme anglais du XIXème, elle immortalise à l’huile ou au pastel les plus beaux modèles (avec une préférence pour les chevaux de course), leur fait prendre la lumière, donne du lustré à leur robe, du relief à leurs muscles, de la tendresse à leur regard et restitue jusqu’à leur caractère. Des tableaux à voir et à caresser. » Jérôme Garçin (L‘Obs 2023, 14-20 août 2003)

Synthèse d’ articles de presse (voir dossiers de presse et éditions)

Peintre autodidacte et cavalière depuis l’âge de 13 ans, Marie-Odile Colatrella exprime sa passion du cheval sur toile. Fille d’officier, elle a commencé par illustrer le bulletin de la Société Hippique Nationale de l’Ecole Militaire avant de se spécialiser dans les portraits de chevaux, alternant les commandes de propriétaires ou de professionnels et ses recherches personnelles. Adepte du réalisme anglo-saxon, elle préfère se déplacer pour voir ses modèles afin de mieux restituer leur personnalité.

Parmi les grands acteurs du monde des courses, l’Agence Française, Pascal Bary, Goffs France, André Fabre, Alec Head, Thierry Jarnet , Elie Lellouche, le Haras de Coolmore en Irlande et de nombreux autres, ont fait appel à elle pour des portraits de leurs grands vainqueurs ou ont acquis ses toiles, lesquelles font déja partie de collections privées à l’étranger, notamment en Allemagne, Angleterre, Autriche, Etats Unis, Irlande, Italie, République tchèque, Suisse.

Entre autres travaux, elle a déjà réalisé au crayon pastel ou à l’huile des portraits des champions Anabaa, Arazi, Divine Proportions, Dream Well, Hélissio, King’s Best, Montjeu, Peintre Célèbre, Sadler’s Wells, Trêve, ainsi que les portraits des chevaux de l’Ecurie du Club Galop, de la Garde Républicaine, et des illustrations pour les éditions Cartes d’Art, Yvon, Hermès Parfums, France Agricole, Trente Millions d’Amis, Courses et Elevage et Trot Informations. Elle est l’auteur d’une méthode de dessin Dessinons des chevaux parue aux éditions Vigot en 2013.