[./poemes_de_bernard_2d_barm.html]
[./accueil_meacollection_f.html]
[./accueil_meacollection_f.html]
[./accueil_meacollection_f.html]
[./accueil_meacollection_gb.html]
[./accueil_meacollection_d.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
  
Le Beffroi de Lucheux

graphicProche des Pays-Bas de quelques encablures
Lucheux était autrefois ceint de murailles
La  cité  débordant de cette puissante clôture
Choisit  comme  beffroi une tour de belle taille.

De la ville, c’était  une  ancienne porte
Un escalier en pierre et  bois , atteint l’étage
Et  par la  tourelle restante qui le supporte
On arrive à la  salle de l’échevinage.

Jeanne d’Arc, prisonnière, quelques temps,  y passe
Avant de subir à Rouen son long supplice.
Et Louis  Onze, grand amateur en ce lieu, de chasse
Signe l’Edit des Postes pour des relais propices.

Vaillante bâtisse à l’esthétique guerrière
Ton clocheton a des tuiles  de noisetier
Surplombant ta haute toiture faîtière
Qui, harmonieusement, te recouvre en entier.

Ces tours géantes * pour la gloire du passé
 Au pays flamand et dans  la  région du Nord
Comme  gardiens emblématiques sont classés
Au patrimoine mondial qui les honore.

                                        Barm
                        

        Poème et photos  de Bernard Arnold  Michel  Geisen                                 
          Miniatures de Alain Viseur.  Tous droits reservés                             108
                                                           le 28 janvier 2009