[./poemes_de_bernard_2d_barm.html]
[./accueil_meacollection_f.html]
[./accueil_meacollection_f.html]
[./accueil_meacollection_gb.html]
[./accueil_meacollection_d.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
  
Le beffroi de Dunkerque - Tour St Eloi

graphic
Au treizième siècle s’élevait une tour
Un guetteur y surveillait toute la région
Elle servait de repère aux marins du bourg
Fière alors d’avoir cette double mission.

Au quinzième siècle ( en 1440 ) elle est surélevée
A cinquante huit mètres, sa hauteur actuelle
Pour y être comme clocher, utilisée
De la grande église-halle toute nouvelle

En effet conjointement l’église Saint-Eloi
Fut construite en forme de ‘’hallekerque’’
Intacte après l’incendie ( de 1558 ) la tour devient beffroi
De la belle et bonne ville de Dunkerque

Beffroi singulier, logeant les cloches de l’église
Et le carillon de plus de seize tonnes
Qui au  cinquième étage, à chaque heure précise
La’’Cantate à Jean-Bart’’ bien joliment  sonne.

La brique, reine des Pays du Nord
Blonde de la base aux quatre tourelles
Adoucit bien les puissants contreforts
De cette tour gothique ,si belle.



                         

                          Poème et photos  de Bernard Arnold  Michel  Geisen
                                                                          Le 28 Juillet 2008
                                Miniatures de Alain Viseur.  Tous droits reservés                 94