[./poemes_de_bernard_2d_barm.html]
[./accueil_meacollection_f.html]
[./accueil_meacollection_f.html]
[./accueil_meacollection_gb.html]
[./accueil_meacollection_d.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
  
Le beffroi de Douai

graphic
Le beffroi gothique, majestueux et altier
Rivalisant avec donjon et cathédrale
Abrite les cloches, son rôle premier,
En symbole de la puissance communale.

Car c’est un vrai carillon qu’il porte bien haut
Doté d’un clavier pour les concerts réguliers
Reconnu en France comme l’un des plus beaux
Sonnant aussi les quarts d’heure si familiers.

Le feu, la guerre agressent son intégrité
Mais toujours pour l’honneur du bourg les habitants
Le font plus fort, plus beau avec ténacité
Offrant aux libertés un hommage éclatant.

En dominant Douai, ville d’Histoire et d’Art
Le beffroi et l’Hôtel-de-Ville charment nos yeux.
 Victor Hugo a bien admiré pour sa part
La beauté vivante des tourelles sur les cieux.

La fière volonté des citadins prédomine
Car elle a conservé tout au long de l’Histoire
A l’édifice son pur aspect d’origine
Et offert à la beauté, superbe victoire.

Ces tours géantes * pour la gloire du passé
 Au pays flamand et dans  la  région du Nord
Comme  gardiens emblématiques sont classés
Au patrimoine mondial qui les honore.



                         

                          Poème et photos  de Bernard Arnold  Michel  Geisen
                                                                          Le 24 Janvier 2009 
                                Miniatures de Alain Viseur.  Tous droits reservés                105