[./poemes_de_bernard_2d_barm.html]
[./accueil_meacollection_f.html]
[./accueil_meacollection_f.html]
[./accueil_meacollection_gb.html]
[./accueil_meacollection_d.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
  
Le Beffroi de Béthune

graphic                    En la bonne ville de Béthune

Sur la grande et belle place

Se dresse  un donjon de pierre brune

Qui, d’un lointain passé, montre la trace


En 1346, Eudes comte d’Artois et seigneur des lieus

Voyant la ville résister aux armées rivales

Accorde aux bourgeois pour ce fait glorieux

Le symbole des libertés et franchises communales

Le privilège de la  construction d’un beffroi

Avec droit de cloches et prison

Pour cette bravoure et la fidélité au Roi

Mais fait de bois, il ne résista qu’une saison.


En 1388, les Echevins prudents, en grès, vont le construire

Même l’âne de Buridan, dit-on, aida aux transports

Alors  la solide tour communale peut traduire

La volonté de la ville qui n’a pas ménagé  ses efforts


En 1437, pour le rendre plus  altier on lui ajoute un étage

Il a plus de trente mètres avec un chemin de ronde

Et déjà Beffy, le dragon doré veille sur l’entourage

Avec trente sept cloches qui carillonnent au monde.


En 1862 il devient monument historique

En 1918, il résiste même aux violents bombardements

Sa base demeure intacte et nous indique

Qu’il défendra la liberté toujours vaillamment.


En 2005, au pratrimoine mondial de l’UNESCO, il est classé

En 2007 , Alain Viseur sculpte, en miniatures, les beffrois du Nord

En bonne place est celui de Béthune pour la gloire du passé

Afin que toujours, les beaux symboles, les hommes honorent.


Le 10 juillet 2008



                         

         Poème et photos  de Bernard Arnold  Michel  Geisen
           Miniatures de Alain Viseur.  Tous droits reservés                                 91