2011-2012

IUT gc Nîmes 2011

 

Faits reprochés : Une semaine après la rentrée, les étudiants ont été convoqués pour un contrôle surprise. Prétexte bidon, avec les professeurs de mèche, qui cachait un bizutage, orchestré par les secondes années : ils ont été pris dans une embuscade et on leur a balancé de l’eau, de la farine et des œufs.

Commentaire : Le rapport indique qu’aucune sanction n’a pu être prise.

GEA Bordeaux

Faits reprochés : le BDE du GEA de Bordeaux4 demande une cotisation obligatoire de 10 euros pour aider l’association à organiser des soirées étudiantes.

Commentaire : le direction estime que l’étudiant s’est mal exprimée ; d’ailleurs, seule une partie des étudiants ont payé cette cotisation.

Lycée Largenté Bayonne

Faits reprochés : postures gênantes et possibilté qu’on ait joué sur la pudeur des élèves.

Commentaire : l’établissement ne répond pas sur la pudeur des élèves et renvoie à l’artiste qui s’en est occupé

Dentaire Nantes 2011

Faits reprochés : des élèves étaient en cagoules, des filles mimant une fellation au niveau du sexe de garçons avce un objet de forme phalique, une simulation de flagellation avec élèves à quatre pattes dans la rue, un garçon habillé en fille, élèves assis salis horriblement, élèves faisant des pompes dans la rue, une bataille de farine, élèves en tenue SM dans la rue avec un garçon les fesses à l’air, etc

 

Commentaire : Le Président de l’Université n’a envoyé aucun rapport, magré sa promesse de le faire. Dans sa lettre réponse, il ne décrit aucun fait de bizutage. Le Procureur n’a pas donné réponse à notre

ECV Nantes

 Faits reprochés : des élèves recouverts de sacs poubelles, devant marcher dans les rues de Nantes les pieds attachés, et entartés sur une place de la ville, y compris par un enfant d’environ trois ans motivé par sa mère

IEP Lyon

Faits reprochés : des élèves nus sur une plage alors que leus condisciples mettent des vêtements sur le sable, des élèves dansant avec une fille tenant un fouet, des glissades sur une bâche sur laquelle se trouve une substance glissante, des élèves devant prendre de l’eau de mer dans leurs bouches et la recracher dans un bassinet, etc

Commentaire : aucune réaction dé l’administration, aucun rapport à notre connaissance.

IEP Grenoble

 

Faits reprochés : 2009 et 2010. Une simulation de sodomisation habillée, un garçon en slip, un autre sali, des élèves attachés aux jambes, des simulations de fellations avec une banane, etc. Nous avons également constaté la présence d’adultes à ce wei. « élection du mister wei » des élèves torses nus, entourés de cris de type « à poils », concours de cris d’orgasmes pour les garçons, dont un avec un soutien-gorge.

 

Commentaire : le nouveau Directeur a incontestablement bien mieux réagi que la quasi-totalité des autres Directeurs dans des cas similaires. Il a interdit toute intégration dans son établissemnt, et les soirées étudiantes seront observés par un responsable de l’établissement. Tout cela est bien. Malgré ces points très positifs, le rapport ne décrit aucun fait humiliant. L’établissement affirme même que les responsables du BDE ayant changé, il n’a rien pu faire : mais sont-ils dans l’établissement. De plus reste à ssavoir ce qui sera considéré comme humiliant par les responsables présents lors de ces soirées.

Voir photos à onglet photos depuis 2011

 

IUT info Toulouse

 

Faits reprochés : une entrée des bizuteurs en amphi sans professeur visible sur la video, des sacs poubelles distribués aux élèves dans l’amphi, la présence d’un individu armé d’un fusil en plastique se mettant à l’entrée de la salle de cours visiblement pour empêcher toute sortie. Dans le parc de l’IUT, on peut voir : une agression d’un élève, élèves qui doivent passer sous des tables et agressés par de la farine, des attachés aux poignets, une fille agressée et qui réussira à fuir, le « jeu » de flamby consistant à lacher un flamby d’une hauteur et un élève allongé de dos sur le sol le reçoit dans la bouche ou sur le visage, etc.

 

Commentaire : Aucun rapport suite à nos demandes, aucune suite donnée à notre connaissance.

Voir photos à onglet photos depuis 2011

 

IEP Aix

 

Faits reprochés : fille avec ses vêtements salis la tête dans un bac d’eau, d’autres élève sdans une situation similaire, un élève la tête longtemps dans un bac avec un bizuteur qui lui dit « tu kiffes, vas-y tu kiffes », élèves aspergés de farine, un garçon très élégamment met un œuf sur la tête d’une fille, élèves à quatre pattes passant à travers les jambes écatées d’autres élèves et recevant des claques sur les fesses.

Commentaire : réponse au bout d’un an ; aucune enquête sérieuse : pas de noms barrés dans le rapport ; aucun fait décrit ; le caractère délictuel de ce bizutage même consenti est ignoré.

Voir photos à l’onglet « photos à partir de 2011.

IUT infocom Lille

 

Faits reprochés : prénoms inscrits sur le front ; une fille a sur son front « Boobs » et une autre DSK ; positions dangereuses sur des chaises; tour humaine ; prendre un flamby par la bouche sur le ventre d’un élève ou sur une assiette à même le sol à quatre pattes ; un élève doit en prendre trois d’affilé dans ces conditions ; élèves attachés en groupe et qui reçoivent des œufs puis un jet de farine.

Commentaire : aucune réaction reçue de l’administration

Voir photos à onglet photos depuis 2011

EGC Chambéry

 

Faits reprochés :  agression à la farine et aux œufs.

Commentaire : Le Rectorat a adressé une lettre au Procureur de la République

IUTgcToulouse

 

Faits reprochés : un élève glissant sur une bâche amené par un autre ; lancé d’objets en plastiques sur les élèves qui glissent sur la bâche ainsi que des jets de farine et de terre sur eux ; des élèves attachés aux jambes  ; des élèves en sacs poubelles ; des élèves attachés à la poitrine ; agression d’un élève avec un liquide ; des élèves en sacs agressés par des produits de couleurs ; agressions ; un élève ne voulant pas recevoir de la farine, qui fuit, rattrapé puis agressé avec de la farine ; des élèves qui doivent tourner autour d’un bâton puis s emettre la tête dans un abc avec de la farine semble-t-il ; des élèves prisonneirs dans un cercle avec une corde et agressés avec du liquide et de la farine ; un élève se faisant entarter par un enfant dans une rue ; marche dans une position humiliante dans la rue ; une élève dans cette position se fait écraser un œuf sur la tête, etc.

Voir photos à onglet photos depuis 2011

prépas lycée Pascal Clermont

 

Faits reprochés : des jambes attachées et cela dès l’intérieur de l’établissement, les élèves marchant ainsi dans la rue devant tout le monde ; également publiquement, les nouveaux doivent passer entre une haie de bizuteurs qui leur jettent de l’eau et de la farine.

Commentaire : l’établissement ne fait pas d’enquête car la Direction n’a pas été au courant par elle-même des faits reprochés, et ce malgré des videos que nous avons présentés. Le raisonnement nde l’établissement n’a aucun sens.

PACES Toulouse

 

Faits reprochés : œufs, farine, ketcup, mayonnaire sur le corps

IUT gmp Cholet

 

Faits reprochés :  étudinats déguisées d’une manière ridicule, en couches-culottes, devant marcher en canard devant les passants et se couchant dans une eau sale à la demande des bizuteurs.

Commentaire : la réaction de l’administration est assez surprenante : puisqu’au texte n’oblige à la constitution d’un rapport, l’administration ne peut en produire un…Soit. C’est bien sûr oublier que les textes obligent, d’un autre côté, l’administration à sanctionner les bizutages en conseil de discipline. De l’art de choisir les textes qui vous conviennnent le mieux !

Voir photos à l'onglet photos depuis 2011

IUT gmp Nîmes

 

Faits reprochés : élève attaché sur une chaise avec un bonnet oragne et un masque (style Guatanamo), puis on lui met un conteneur sur la tête ; élèves marchant dans la rue entièrement salis ; élève en cagoule ; élèves devant marcher chevilles attachées entièrement salis ; élève à genoux courbant le dos en pleine rue.

IUTgeii Annecy

 

Faits reprochés : élèves aspergés sur la tête d’un liquide inconnu ; absorption d’un liquide blanc avec entonnoir ; un des élèves semble avoir les mains attachées dans le dos et allongé sur le sol ; élèves accroupis devant boire un liquide inconnu ; élève attaché avec un ruban transparent puis attaché avec un autre à un arbre : il se libère facilement ; sparadrap mis sur la peau, notamment là où il y a des poils – aisselles – et tirés rapidement ; élève torse-nu enduit de terre ; élève promené en petite brouette à grande vitesse en position inverse du sens de la marche.

gmp+Polytech Lille

 

Faits reprochés : mousse à raser, farine, œufs, etc.

affaire MAHUT tennis

 

faits reprochés : . "L'état dans lequel ils ont laissé nos chambres est indescriptible » a dit le joueur MAHUT.

Kidnaping médecine Toulouse

 

Faits reprochés : kidnapping d’un étudiant en pleine rue dans le cadre d’un bizutage.

Commentaire : l’Université pense ne pas pouvoir intervenir.