UNE RICHE EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

Maître Jacques Simonnet

Un avocat qui met à votre service

une pratique juridique étendue

 

De 1971 à 1995, Maître Jacques Simonnet a exercé des fonctions d’officier de police judiciaire comme officier de gendarmerie, des fonctions en qualité d'administrateur civil au sein de différentes directions juridiques (Ministères de la Défense, de l’Equipement et de l'Aménagement du territoire, de la Fonction Publique);des fonctions préfectorales qui l'ont amené à exercer le contrôle de légalité des actes adminstratifs et a dirigé de 1990 à 1994 le service de coopération institutionnelle (coopération administrative, juridique et judiciaire) du Ministère de la Coopération et du Développement avant de rejoindre le Conseil Permanent de la Francophonie comme chargé de mission pour la promotion de l’État de droit en Afrique et en Roumanie.


A partir de 1995, il a exercé comme avocat tant à Paris qu’en province tout en étant expert du programme des Nations unies pour le développement pour la coopération administrative, juridique et judiciaire, et chargé par le département de la gouvernance de l'ONU, des rapports d'évaluation du Cameroun, du Sénégal, de la Moldavie et d'Haïti.


En mai 1998, Maître Jacques Simonnet a été nommé par le gouvernement français,chef de projet d’appui à la promotion de l’État de droit,en charge de la coopération administrative,juridique et judiciaire durant près de neuf ans, successivement en Haïti(1998-2000)et au Mali(2001-2006) après avoir été conseiller pré - adhésion (2000-2001) pour l'entrée de la Pologne dans l'Union européenne.  


En décembre 2006, il a repris des fonctions préfectorales dans les Bouches-du-Rhône (arrondissement d'Arles), puis aux Antilles en qualité de Préfet des Collectivités Territoriales d'Outre - mer de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin avant de prendre sa retraite fin 2012 et d'être nommé par le Président de la République, Préfet honoraire, le 10 décembre de la même année.


Début 2013, Maître Jacques Simonnet a ouvert un cabinet d’avocat à Nice orienté à l’origine vers le droit public, le droit de l’urbanisme et de la construction, et le droit pénal puis élargi au droit des personnes et des biens.

 

Maître Simonnet a été nommé Chevalier de la Légion d'honneur au titre des Affaires Etrangères pour son engagement international; promu Officier de l'Ordre national du mérite au titre du Ministère de l'Intérieur, après avoir été nommé Chevalier au titre du Ministère de la Défense; promu Officier des Palmes académiques au titre de ses missions dans le cadre de la Francophonie après avoir été nommé Chevalier au titre de ses fonctions d'enseignement et Chevalier du Mérite agricole dans le cadre de ses activités territoriales, liées notamment à la protection de l'environnement et au développement rural.