Collection Message d'une vie

Chaque auteur(e) pressenti(e) est invité(e) à exprimer l’essentiel du message qu’il (elle) souhaite transmettre universellement aux autres, c’est-à-dire aux contemporains et aux membres des générations futures, sans faire une autobiographie. /

Each approached author is welcomed to express the main points of the message (s)he wants to universally impart to the others, that is to to say, to contemporaries and to the members of future generations, avoiding autobiography.

Parcours vers la Torah de non-violence

MV01Fr
25,00 TTC
Quantité souhaitée :
Délai de livraison : Habituellement expédié sous 0 Jour
Description :

Auteure : Lynn Gottlieb.
Préface de Maria Biedrawa. Regard de Máiread Corrigan-Maguire, Prix Nobel de la paix.
Traduit de l’anglais (anglo-américain).
Collection Message d’une vie ®.
Broché, format 15 x 21 cm, 414 + 147 notes, glossaire.

Lynn Gottlieb, première femme ordonnée rabbin dans le Jewish Renewal movement (« mouvement du Renouveau juif »), offre ici une œuvre fondamentale sur la non-violence juive, aboutissement d’une vie de réflexion, de travail et d’engagement dans la foi juive, la non-violence, la construction de la paix, la compréhension interreligieuse, le féminisme, la justice sociale et les arts du spectacle. En mars 2002, Lynn Gottlieb a cofondé la Muslim-Jewish PeaceWalk for Interfaith Solidarity (« Marche pour la paix associant musulmans et juifs pour la solidarité interconfessionnelle ») avec Abdur’ Rauf Campos-Marquetti, imam du Centre islamique du Nouveau-Mexique. Ensemble ils enclenchèrent des marches de la paix dans 18 villes à travers les États-Unis et le Canada. De nombreuses marches qu’ils ont aidé à lancer continuent encore. Lynn Gottlieb est l’une des leaders de la branche américaine de l’IFOR (International Fellowship of Reconciliation ; cf. http://www.ifor.org) = MIR (Mouvement international de la réconciliation ; cf. http://www.mirfrance.org), groupe interconfessionnel fondé en août 1914 consacré à donner des forces pour la non-violence.
    Lynn Gottlieb a été citée parmi les 50 rabbins considérés comme les plus influents aux États-Unis d’Amérique.
    Cet ouvrage est un magnifique message d’amour, de paix et d’espérance, non seulement pour la communauté juive, mais aussi pour le monde entier, et tout particulièrement pour une bonne entente entre les croyants de diverses religions et pour une résolution pacifique du conflit israélo-palestinien.
    Beresheet bara Elohim, « Au commencement Elohim créa », et il est la Vie… Les commandements reçus et transmis par Moïse répètent « Tu aimeras… », « Tu aimeras… ». « La Torah tout entière pour la cause de la paix. » « Parle l’amour, enseigne l’amour, sois amour, par égard pour la génération suivante, fais de ta vie un exemple d’amour » (extrait d’une prière du soir). Lynn Gottlieb porte cette vivante injonction, présente au cœur des non-violents et des croyants, au milieu des conflits qui endeuillent si cruellement notre humanité. Elle ouvre la voie par un travail d’analyse et d’artiste, tant théorique que pratique, et nous conduit pas à pas vers la compréhension de la non-violence juive et la connaissance des moyens de sa pratique.
    Entre l’introduction et la conclusion, ce Parcours comporte en effet sept étapes :
    La première partie, intitulée Et l’Holocauste ?, examine l’objection la plus sérieuse soulevée par des membres de la communauté lorsque l’on envisage la non-violence active comme mode de vie juif : est-ce que cela aurait été efficace contre les nazis ?
    La deuxième partie, les Racines de la non-violence juive, fournit au lecteur une présentation plus complète de la non-violence juive, en examinant les sept principes directeurs qui composent la Torah de non-violence, et les textes qui régissent leur application.
    Hit’orarût (Auto-éveil), la troisième étape du Parcours, concerne la dimension intérieure d’une vie spirituelle consacrée à la non-violence juive. Elle présente au lecteur des cérémonies et rituels puisant aux sources liturgiques, cabalistiques, hassidiques et féministes qui nourrissent la vie intérieure. Elle propose également une kawwanah qedôshah (intention sacrée) qui peut être récitée quotidiennement pour se préparer à passer la journée à venir en shômèrèt shalôm (personne au service de la paix dans la non-violence).
    Hakhnasat Shalôm (Accueillir la paix), quatrième étape du Parcours, célèbre l’art de l’hospitalité au service de la justice sociale. L’hospitalité, au sens où l’entend shemîrat shalôm (système religieux de service de la paix dans la non-violence, avec deux grandes catégories : non-coopération et consolidation constructive de la paix), est la création d’un climat d’accueil permettant à ceux qui sont directement menacés par la violence de se faire entendre. Elle englobe également le travail de mise en réseau et la création de coalitions et de passerelles entre différents mouvements.
    La cinquième étape, Shômér Lashôn (Langage de la paix), passe en revue les ressources culturelles internes au judaïsme qui favorisent une communication non-violente et un dialogue fructueux.
    La sixième étape, Tsèdèq Tsèdèq Tirdof (C’est la justice, la justice seule que tu dois rechercher), aborde les questions qui sont au cœur des luttes populaires, de la résistance et de la non-coopération. Quelle place pour le dialogue dans la naissance des mouvements sociaux ? Comment initier un mouvement en faveur du changement ? Comment élaborer une stratégie, planifier une action, se préparer pour le long terme ? Cette étape examine la stratégie et les tactiques de la résistance non-violente dans le cadre de la création de mouvements sociaux.
    La septième étape, la Question de la Palestine, aborde l’occupation de la Palestine par Israël. Comment les non-violences palestinienne et juive se rejoignent-elles afin de faire émerger un futur porteur d’espoir pour les relations entre Juifs et Palestiniens ? Pourquoi des milliers de militants juifs en sont-ils venus à soutenir le mouvement en faveur du boycott, des désinvestissements et des sanctions ? Cette étape passe en revue les questions « qui fâchent » auxquelles sont confrontés responsables et militants qui œuvrent pour un dépassement du conflit israélo-palestinien.

Voir la description complète

Envoyer à un ami

* champs obligatoires

Posez une question sur le produit

* champs obligatoires
Les champs en rouge sont nuls ou non valides

Envoyez à un ami

* champs obligatoires
Les champs en rouge sont nuls ou non valides